Tagged in: Troyes

Reims, 23 ans après…

Stade de Reims

Reims n’avait plus connu ce sentiment depuis 1979 dernière apparition du Stade en 1ère division française. Hier au stade Auguste Delaune, les joueurs rémois qui en grande majorité n’étaient pas nés à cette époque ont fait chavirer la « capitale » du Champagne.

Une Ligue 1 très Champagne ? 

Si Mathématiquement, la montée n’est pas officielle, le public n’a pas hésité à rentré sur la pelouse pour ovationné son équipe. Une équipe rémoise solidaire avec un mental à tout épreuve depuis le début de saison. Imaginez plutôt, lors des dernières journées, Fauré marque dans les arrêts de jeu face à Troyes, concurrent direct, les Rémois empochent les 3 points… La semaine dernière rebelotte, menée 2 à 1 face à Boulogne (avant-dernier), Reims égalise puis l’emporte dans les 10 dernières minutes ! Fort, très fort…

Alors certes, Reims, n’a pas le jeu léché de Bastia ou de Troyes mais Reims avec un état d’esprit irréprochable mérite sa (re)montée. L’an prochain, les Rémois seront en Ligue 1… Si Troyes (actuellement à la lutte avec Clermont) venait à accompagner son voisin, la Ligue 1 pourrait l’an prochain avoir un délicieux goût de Champagne…

Article : Clément Meunier 

L’Estac stoppe Nantes !

Nantes-Estac

C’est la première fois depuis 1973 que l’Estac s’impose à Nantes ! Une victoire d’importance pour des Troyens qui se relancent

Les Canaris Nantais relancés les derniers temps pensaient bien profiter de ce dernier match de la 20ème journée de Ligue 2 pour croquer les Troyens et monter (enfin) sur le podium… Il n’en fut rien face à ses anciens joueurs, Jean-Marc Furlan et les siens l’ont emporté 1-0 et un but de Marcos sur pénalty à l’heure de jeu. C’est bien l’Estac qui se relance, avec 27 points, les Aubois reviennent du même coup à deux points des Nantais et surtout à 4 points de la montée !

Psaume, ca promet !

Une victoire d’importance pour les Troyens leaders en début de championnat et qui n’avaient plus gagnés depuis… début octobre ! Pour ce qui est du match, il faut avouer que les Nantais ont dominé sans parvenir à marquer, déstabiliser par un Olivier Blondel des grands soirs (décisif par deux fois) et par de vrais approximations en attaque. Côté troyen, à signaler tout de même une très  bonne occasion d’Obbadi en début de rencontre et une première très réussie du « petit nouveau » Benjamin Psaume arrivé cette semaine dans l’Aube en provenance d’Arles-Avignon.

C’est donc un coup d’arrêt pour Nantes, à Troyes, Jean-Marc Furlan, c’est certain va pouvoir bénéficier de l’apport offensif de Psaume donc mais également du retour de Sébastien Grax. Deux joueurs offensifs qui vont compléter l’attaque troyenne en manque de réalisme fin 2010. Avec les présences de Marcos, Bettiol voir Camara, les Troyens sont à présent armés offensivement et si la défense continue d’être solidaire avec les Drouin, Marester et autre Carlier, nul doute que l’Estac repart sur de bonnes bases, il faudra compter sur eux !

Article : Clément Meunier

Carton plein pour les Bleus

Bosnie / France

Les Bleus de Laurent Blanc ont remporté une première victoire d’importance hier face à la Bosnie à l’issue d’un stage de 10 jours très intéressant et lors duquel la bonne humeur était de retour

4 jours seulement après leur bien triste défaite (1-0) face à la Biélorussie, les Bleus de Laurent Blanc ont remporté leur première victoire lors des barrages à l’Euro 2012. Une victoire en Bosnie (2-0) avec en plus la manière ! Une soirée réussie à tout point de vue.

Première victoire pour Blanc

Il faut dire qu’à chaque poste Laurent Blanc peut se montrer optimiste et ravi d’avoir vu le comportement de ses joueurs. Si Lloris n’a pas eu beaucoup de travail il fut présent sur sa ligne de but. La défense et surtout la charnière centrale Rami-Mexès n’a pour la première fois pas encaissée de but et c’est rassurant ! Laurent Blanc vient de le rappelé lors de la conférence de Presse d’après-match : « Je compte sur eux« .  Le système défensif a d’ailleurs parfaitement fonctionné dans un 4-3-3 musclé. A la récupération autour du capitaine Alou Diarra, Yann MVila et surout Abou Diaby ont séduit.

Devant, Benzema pour son grand retour avec les Bleus a confirmé qu’il devait être le Grand attaquant de l’équipe de France, hier, il a prouvé qu’il avait « les épaules » en ouvrant le score d’un superbe enchainement à 20 minutes du terme de la partie, pour le soutenir sur les ailes, Malouda toujours constant et Valbuena n’ont pas déçu. A noter également les très bons débuts de Blaise Matuidi, formé à Troyes, actuellement à Saint-Etienne, le petit milieu de terrain rentré à 10 minutes de la fin de la rencontre a été très précieux distillant notamment deux ballons en fin de match à Benzema puis à Diaby qui auraient pu faire mouche.

Plus de 8 Millions de téléspectateurs

Les Bleus devront à présent patienter un mois avant de continuer ces qualifications, ils recevront alors la Roumanie puis le Luxembourg (à Saint-Symphorien), l’occasion pour eux de prendre les devants de leur groupe. Attention tout de même à un « trop plein » de confiance, les Bleus marqués, touchés après l’épisode Sud-Africain restent fragiles et il faudra gérer pour Blanc un véritable casse-tête en rappelant ou… pas les Gourcuff, Ribéry, Nasri ou Abidal absents hier pour causes diverses et grand perdant d’une soirée qui a redonné le sourire aux 8 Millions de téléspectateurs (record à la clé pour 2010) ayant suivi la rencontre sur M6.

Article : Clément Meunier

National : Luzenac marque le pas, Evian s’envole

Evian Foot

Evian-Thonon-Gaillard (ici la signature de Barbosa) s’impose un peu plus encore comme l’équipe à battre après sa belle victoire (2-0) face à Luzenac

La 7ème journée vient de rendre son verdict et on se rend un peu plus compte des forces en présence pour cette saison 2009/2010.

Une chose est certaine, la belle histoire de Luzenac (petit village de 600 habitants), premier depuis le début de saison devient plus compliquée… Accrochée vendredi dernier sur sa pelouse face à Troyes (1-1), l’équipe de Luzenac s’est inclinée ce soir sur le terrain d’Evian (2-0).

Evian s’annonce comme l’équipe à battre

De son côté, Evian prend de plus en plus de confiance et s’annonce comme l’équipe à battre en National. Avec l’appui du groupe Danone et d’un certain Zinédine Zidane, Evian engrange les points et ce retrouve ce soir premier du championnat National avec deux points d’avance sur Créteil (18 et 16 pts).

Derrière, Fréjus et l’Estac de Troyes sont à l’affut. Troyes n’a toujours pas pris le moindre but en championnat au stade de l’Aube et continue de cartonner à domicile (2-0 ce soir face à Pacy s/ Eure), les Troyens devront à présent s’imposer à l’extérieur pour s’affirmer un peu plus dans ce championnat.

En fin de classement, Plabennec, Louhans et Moulins sont déjà en grande difficultée…

Article : Clément Meunier

Montpellier et Boulogne en L1… Amiens et Troyes en National

Boulogne

Plus petit budget de L2, les Boulonnais peuvent savourer une accession largement mérité après un dernier succès 4 à 0 face à Amiens qui se retrouve en National

Le championnat de Ligue 2 a rendu son verdict et les places pour la montée et la descente sont connues… Une dernière journée passionante dans ce championnat de plus en plus intéressant de L2.

Montpellier et… Boulogne au top

Si on savait déjà que Lens montait en Ligue 1 et ce malgré des dernières prestations plus que mitigées, le suspense restait entier pour les deux autres tickets pour l’étage supérieur… A ce petit jeu, le Montpellier de « Loulou » Nicollin a su marquer rapidement sur leur pelouse face à Strasbourg pour détrôner les Alsaciens pourtant sur le podium quasiment toute la saison. Dur pour les hommes de Jean-Marc Furlan qui auraient été champion ! en cas de victoire ce soir !!! Mais voilà, le RC Strasbourg mené rapidement au score 2-0 (19′) et revenu à 2-1 par Traoré juste avant la pause ne parviendra jamais à égaliser et devra attendre une nouvelle saison en L2 avant de penser à remonter…

Les Strasbourgeois se sont en effet devancés au final par Montpellier mais également par Boulogne s/ Mer qui a cartonné en l’emportant sur sa pelouse 4-0 face à Amiens. Les hommes de Philippe Montanier élu la semaine passé meilleur entraîneur de L2 sont récompensé de leur saison pleine. Une superbe récompense pour ce club ayant le plus petit budget de Ligue 2 (8,5 M d’Euros) et parvenu en cinq saisons à monter de CFA en Ligue 1 !

Amiens et Troyes… en National !

Bourreau des Boulonnais ce soir, Amiens descend de haut, les Amiénois quasiment sauvés en Mars dernier n’ont cessé de perdre si bien qu’ils ont fini par descendre…

Pour Troyes le chemin de croix s’arrête également en cet fin de 38ème journée et la sentence : Troyes est en National, le constat est dur pour une équipe ayant évolué depuis 1998 en Ligue 1 ou aux premières places de la Ligue 2… Les erreurs du staff administratif (président notamment) coûtent cher et les Troyens aux portes de la montée l’an passée ont réalisé une saison catastrophe poncutée par une inévitable descente… Le club troyen devrait être largement remanié à l’inter-saison pour repartir avec une nouvelle aussature et tenter de repartir vers l’avant mais Troyes actuellement navigue en eaux troubles… Bien trop troubles…

Ligue 2 : Un suspense grandissant…

Lens

Le RC Lens pourrait bien assurer son retour dans l’élite dès ce soir.

Tout comme la Ligue 1, le championnat de Ligue 2 nous réserve une fin de saison palpitante avec du suspense en haut et en bas du classement. Seul certitude, Lens devrait assurer sa montée dès ce soir.

Lens en Ligue 1 ce soir ?

Il suffit à Lens ce soir d’assurer un match nul à Brest pour être certain de remonter  en Ligue à peine un an après avoir quitté l’élite. Les hommes de Jean-Guy Wallemme pourtant inconstant lors des dernières journées ne devraient pas louper le coche.

Qui pour prendre les deux autres places ?

Le suspense est intense entre la seconde et la 6ème place, Strasbourg et Boulogne n’étant séparés que par cinq petits points à trois journées de la fin. Si Strasbourg semble le mieux parti dans ce sprint et voudra confirmé lundi à Boulogne justement pour les autres équipes c’est le flou.
Metz joue la « peur au ventre » et devra se méfier ce soir de l’Estac qui voudra sauver sa peau alors que Tours (à Reims) et Montpellier (qui reçoit Ajaccio) voudront se mêler à la lutte pour la monter.

Quatre équipes à 37 points qui ne lâcheront rien…

Ces quatre équipes sont bien sûr les équipes de bas de tableau. Avec 37 points chacune, Troyes, Reims, Châteauroux et Nîmes veulent continuer d’y croire. Les Troyens sont de nouveau conquérents après leur victoire à l’arrachée tant attendue face à Dijon et voudront faire douter un peu plus Metz ce soir à Saint-Symphorien. Derrière, Reims jouera une carte importante à la maison face à Tours alors que Châteauroux (face à Clermont) et Nîmes (à Bastia) peuvent profiter de cette journée pour glâner de précieux point.

Des rencontres que vous pourrez en partie suivre sur Ma Chaîne Sport (Brest – Lens à 20h30 suivi de Metz – Troyes en différé juste après).
Le match Boulogne – Strasbourg se jouera Lundi en direct sur Eurosport.