Tagged in: Marseille

Brandao et l’OM… Parfois les miracles existent…!

Brandao sauveur de Marseille

Quel match ! Seul le sport peut apporter de telles émotions… 0-0 durant 75′, il faut bien avouer que ce 1/8ème de finale de Ligue des Champions étaient tout sauf palpitant…

Happy-end pour l’OM !

Et puis l’Inter marque remettant les deux équipes à égalité sur les 2 matches. On s’apprête à aller aux tirs aux buts lorsque « l’improbable » Brandao, tout juste entré, passe par là pour qualifié Marseille ! 1-1 à la 92′, ce ne sera pas tout puisque Mandanda se fera expulser en toute fin de match, l’occasion pour l’Inter de bénéficier d’un pénalty transformer.

2-1 score finale, l’OM s’incline en Italie mais Marseille est qualifié sur les deux matches… C’est aussi ca le sport… De vraies soirées d’émotion, pourvu que ca dure !!! L’OM est en tout cas en 1/4 de finale, voilà bien là l’essentiel.

Article : Clément Meunier

Marseille champion dès ce soir ?

Didier Deschamps

Arrivé en début de saison pour entraîner l’OM, Didier Deschamps (ici avec Niang) pourrait bien être champion dès ce soir en tant qu’entraîneur… 18 ans après avoir remporté ce même titre, il était alors sur la pelouse.

Tout un peuple en rêve, l’OM pourrait être sacré dès ce soir et la réception de Rennes au Vélodrome. Les Marseillais doivent pour cela attendre un faux pas des Auxerrois qui ne doivent pas gagner face à Lyon (à 19h à Gerland), si Auxerre ne gagne pas et que l’OM l’emporte ensuite face à Rennes alors ce sera la folie sur le vieux port qui pourrait bien fêter le titre de champion de France, le premier depuis 1992.

Deschamps 18 ans après

Il faut dire que les Marseillais n’ont pas flanché dans cette seconde partie de championnat alors que Bordeaux et Lyon s’accrochaient les pieds chaque week-end et étaient focalisés sur le parcours en Ligue des Champions, l’OM enfilait les victoires comme des perles, vite débarrassé d’une Ligue Europa et une élimination précoce qui laissait libre cours au championnat…
Cette saison, l’OM a vécu plus sereinement, l’arrivée de Didier Deschamps a finalement vite fait oublier Eric Gerets et Pape Diouf partis l’an passé après une deuxième place derrière Bordeaux. L’OM version 2009-2010 ne s’est jamais désuni avec des recrues intéressantes au milieu de terrain (Edouard Cissé, Lucho voir même Koné et Abriel) et des attaquants en concurrence Niang soumis à l’arrivée de Brandao et de Morientes (même si ce dernier à moins joué). Une alchimie s’est en tout cas vite crée dans ce groupe et après la coupe de la Ligue premier trophée décroché depuis près de 17 ans, les Marseillais pourraient bien avoir tirer le gros poisson en étant champion de France ! Un superbe exploit du collectif et d’une gestion parfaite de Didier Deschamps abile tout au long de l’année pour gérer son collectif… lui qui était dans le groupe champion de France en 1992… il y a 18 ans !

Diffusion : 

Si Canal + a déjà utilisé sa totalité des rencontres de l’OM, la chaîne cryptée ne pourra ainsi pas diffuser le match ce soir au plus grand désarroi de ses abonnés (déjà furax la semaine passée lors d’Auxerre/OM avec de nombreuses personnes qui n’ont pas hésité à appeler pour se plaindre.) Ce soir ce sera la même chose, le match Marseille / Rennes sur sur Orange Sport mais Canal prévoir un Jour de Foot spécial en direct du Vélodrome… En guise de compensation.

De son côté Orange en profite et diffusera le match bien entendu, profitera de l’avant-match pour faire « monter la sauce » et gardera l’antenne pour vivre au cas ou le titre champion des Marseillais avec des duplex notamment du vieux port.

Article : Clément Meunier

Une ligue 1 tout feu, tout flamme !

OL - OM

Le match entre l’OL et l’OM a débouché sur un score fleuve de 5-5, une superbe soirée et l’occasion de faire un bilan du foot français après un début de championnat éclatant à tout point de vue !

5-5 un score de folie pour une soirée mémorable ! Dimanche soir, le match au sommet entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille a débouché sur un scénario incroyable… 2-4 à dix minutes de la fin, une fin de match version football champagne, les amoureux du ballon rond ont été gâtés, le suspense en L1 démultiplié, bref que du bonheur après seulement 12 journées de championnat.

Il faut dire que les prétendants au titre ne manque pas, Bordeaux le champion en titre irréprochable à domicile accroché à l’extérieur lors de ses trois dernières sorties… Lyon forcément rugit de nouveau avec ses recrues Bastos, Lisandro, Gomis ou encore Cissokho tout juste appelé en sélection. Marseille légèrement décroché mais dont la force de frappe est bien réel comme on a pu s’en rendre compte ce week-end. Ajoutez à cela les outsiders, Monaco, Auxerre ou Montpellier, le cocktail est sulfureux et alléchant.

Les clubs français à la fête !

Les qualificatifs ne manquent pas pour exprimer le plaisir de retrouver un football français attrayant « un truc de ouf » titrait l’Equipe au lendemain de ce match époustouflant, 10 buts en un match ce n’était pas arrivé depuis près de 50 ans ! Un titre comme pour signifier le vent nouveau soufflant sur le football hexagonal. Deux clubs (Bordeaux et Lyon) déjà qualifiés pour les huitièmes de finales de Ligue des Champions après seulement quatre journées, du jamais vu avec Marseille en forme, le bilan des clubs français après quatre journées est simplement le meilleur comparé aux autres pays !

Réussir les barrages pour que la fête soit complète

Les motifs de réjouissance ne manquent pas, il suffirait simplement que l’Equipe de France se qualifie pour la prochaine coupe du Monde en Afrique du Sud après les barrages de samedi et mercredi prochain pour que la fête soit totale. Le football français se porte bien, profitons-en !

Article : Clément Meunier

OM vs Bordeaux… Faites vos jeux !

Gourcuff

Auteur d’un doublé hier soir face à Rennes dont le but de la victoire dans les arrêts de jeu, Gourcuff à retrouver toute sa vista et semble prêt à ne plus rien lâcher pour remporter le championnat

C’est fait, le duel est déclaré entre l’Olympique de Marseille et les Girondins de Bordeaux. Il faut dire qu’après leur victoire en coupe de la Ligue, les Girondins ont frappé un grand coup en match en retard de la 33ème journée en allant l’emporté à 10 contre 11 et à l’ultime minute à Rennes !

Les Bordelais avec un calendrier favorable

Les Bordelais ont le vent en poupe et malgré de nombreuses blessures dans leur effectif (Wendel, Tremoulinas…), les joueurs de Laurent Blanc semble prêt pour le sprint final prêt à surgir derrière les Marseillais qui possèdent toujours deux points d’avance. Avec un Yoann Gourcuff (auteur d’un doublé et d’une superbe partie hier soir) retrouvé, les Bordelais ne voudront plus rien lâcher et semble à première vue avoir le calendrier le plus favorable. Ils recevront dès dimanche Sochaux puis Le Mans et Monaco et se rendront du côté de Valenciennes avant de clôturer leur saison à Caen.

Les Marseillais devront résister à la pression 

Pour les Marseillais leaders qui auront un calendrier plus difficile avec notamment Toulouse, Lyon ou Rennes à jouer, le plus difficile reste certainement de garder leur concentration après l’annonce de la démission d’Eric Gerets à l’issu de la saison. Actuellement sur une série impressionante de six victoires en championnat, l’effervescence du côté de la cannebière se fait sentir et les Olympiens devront résister à la pression… Pas si évident…

 Enfin un petit mot sur l’Olympique Lyonnais qui semble bel et bien décrocher, les Lyonnais comptent 6 points de retard sur les Marseillais et un goal-average nettement défavorable, il faudrait un miracle aux joueurs de Claude Puel pour revenir dans la course au titre.

Bordeaux, c’est costaud !

Diarra

En inscrivant l’unique but de la rencontre, Alou Diarra a permis aux Bordelais de s’emparer de revenir à deux longueurs de l’OM et de distancer… l’OL

Dans ce choc de la 32ème journée, le Roi Lyon après avoir trébuché est tombé ! Deuxième derrière l’OM depuis une semaine, les Lyonnais se devaient de réagir face à un autre prétendant au titre… Bordeaux !

L’OM en leader face à Lorient

Manque de bol pour les hommes de Puel, l’OL a encore montré toute ses peines à créer un véritable jeu d’équipe, un manque criant de cohésion qui a profité aux Bordelais l’emportant 1-0 chez eux grâce à un but d’Alou Diarra (43′). Et si les hommes de Laurent Blanc « chipe » la place à leur visiteur du jour c’est surtout au titre qu’ils doivent commencer à sérieusement penser, dix ans après leur dernier sacre.

L’OM en confortant sa place de leader après un succès à Lorient (1-2) conserve deux points d’avance sur les Bordelais alors que l’OL est à présent décrocher à quatres longueurs et une différence de buts vraiment pas en leur faveur…

Le Roi Lyon est blessé…

Pour Lyon en revanche c’était plutôt la soupe à la grimace, le manque de jeu des Lyonnais est criant et avec un calendrier des plus périeux face à Paris, à Marseille ou… à Toulouse en clôture, il est difficile de voir Lyon une nouvelle fois champion. Benzema ne marque plus et devient souvent nerveux à l’instar d’un  Juninho qui n’aura pas trouver le cadre Bordelais ce soir et souvent en retard sur ses interventions. Les Lyonnais peuvent tout de même nourrir des regrets qu’un pénalty après une faute flagrande de Chalmé n’est pas été sifflé en début de partie…

Quoiqu’il en soit, le championnat est palpitant cette saison, personne ne peut savoir qui décrochera le Graal et l’échec de l’OL relance un suspense que l’on avait trop souvent perdu ses dernières années. Le Lyon est blessé aux autres d’en profiter…

Coupe UEFA : France 0, Ukraine 2 !

UEFA

Les quarts de finales auront donc été fatales au PSG et à Marseille… Alors que l’on salivait à un délicieux PSG-OM en demies de coupe d’europe ce sera finalement Kiev qui affrontera Donetsk pour un choc 100% Ukrainien !

Alors que les Marseillais se sont inclinés cette semaine pour la seconde fois face à Donetsk (0-2, 1-2), un peu plus tôt Paris s’était effondré en terre ukrainienne (0-3) après un très moyen 0-0 au Parc.

De quoi nourrir des regrets côté tricolore, les Ukrainiens ont montré qu’ils étaient plus armé de quoi se poser quelques questions…

Des affiches allemandes et ukrainiennes

L’autre demie sera allemande, le Werder de Brême vainqueur d’Uniese (3-1, 3-3) retrouvera Hambourg ayant sorti Manchester City (3-1, 1-2).

Une Ligue des Champions à l’accent… British !

Drogba

Finaliste l’an passé les Blues de Didier Drogba poursuivent leur route après un match d’exception face à Liverpool (4-4)

Trois équipes anglaises en demies… Ce n’est plus vraiment une surprise, le football anglais domine l’Europe et les autres clubs européens n’ont plus que les miettes à se partager.

Un 4-4 de folie !

Encore une fois, les clubs anglais ont impressionné, pour la 3ème saison consécutive trois représentants d’outre-manche se retrouve dans le dernier carré, une sacrée performance !

Mardi soir déjà, dans une confrontation 100% british, les spectateurs ont eu droit à un des plus beaux matches qu’a pu offrir le foot depuis bien longtemps. Chelsea se qualifiant au bout d’un match haut en suspense, en émotion et en buts face à Liverpool préservant ainsi l’essentiel à domicile 4-4 face à des Reds déchaînés qui avaient eu par deux fois la balle de qualification (à 2-0 puis à 4-3).

Toujours placés mais jamais gagnants lors de ces dernières années, les Blues du président Ibrahimovic finaliste l’an passé retrouveront en demi-finales « l’épouvantail » Barcelone. Le Barça qui s’est de son côté contenter d’un nul (1-1 à Munich) après sa démonstration (4-0) à l’aller…

Manchester encore et toujours ?

Dans l’autre partie du tableau, Arsenal facile vainqueur à l’Emirates Stadium du Villareal de Pires (3-0) retrouvera le vainqueur de l’an passé Manchester United. Les Mancuniens qui ont assuré l’essentiel en scorant rapidement sur la pelouse du FC Porto par l’inévitable Cristiano Ronaldo. Une victoire 1-0 des hommes de Sir Alex qui avait récupéré pour le coup Rio Ferdinand, les Mancuniens poursuivent l’aventure !

Programme des demies:

Manchester Utd – Arsenal (Aller 29 Avril ; Retour 5 Mai )
FC Barcelone – Chelsea (Aller 28 Avril ; Retour 6 Mai)

Coupe de l’UEFA :

UEFA

 

Ce soir, le PSG accroché au Parc la semaine passée par Kiev (0-0) tentera de s’imposer en Ukraine.
L’OM nouveau leader de la Ligue 1 retrouvera de son côté au Vélodrome Donetsk, les Marseillais devront remonter les deux buts concédés en Ukraine.
Alors impossible un duel franco-français en demies?