Tagged in: extreme

« Until Tomorrow » une ode à l’évasion

"Until Tomorrow" Couchriding

« Until Tomorrow » Couchriding

Prenez 5 des meilleurs riders français : Matthias Dandois (BMX), Maxime Charveron (BMX), Samuel Partaix (Skateboard), Rémy Taveira (Skateboard) sans oublier la pétillante Anne-Flore Marxer (Snowboard) emmenez-les en Californie dénicher des spots insolites… Voilà le cocktail parfait d' »Until Tomorrow » réalisé par Thibaut Dumoulin et Thibaut Grevet et dont l’avant-première avait lieu hier soir au MK2 Bibilothèque.

Le « Couchriding » phénomène de société

Une véritable aventure sportive mais surtout humaine que raconte à merveille ce film/documentaire sponsorisé par Sosh partenaire de plus en plus d’évènements « Lifestyle » particulièrement lorsqu’il s’agit de glisse.

La singularité de cette aventure résite avant tout dans le concept de « Couchriding ». Né en 2004, cette pratique sert d’échanges entre les cultures et les gens. Fort de ce concept, les internautes pouvaient durant le voyage (de 2 mois) des riders échanger avec eux sur leurs envies, les bons spots, leur permettre de réaliser des défis… Marquant un peu plus l’esprit du moment lié à la génération connecté.

Des spots à découvrir

Mais bien plus qu’une connexion utile pour trouver les bons spots, les riders nous font voyager de San Francisco, ville départ à Los Angeles, ville d’arrivée avec un bonheur que l’on ressent. Le plaisir de les voir déambuler à Phoenix, la vallée de la mort ou San Diego est bien réel et marque des valeurs de communion avec la nature souvent oublié…
On retrouve également un tube d’exception le fameux « Glory Holl » perdu au milieu des forêts de cèdres du comté de Napa, vraiment extra !

J’ai apprécié enfin, au-delà du talent des 5 riders (toujours aussi esthétique) retrouvé des valeurs de partage entre eux, de communion et tous les moments de partage avec les locaux…

Une véritable évasion avec des paysages de rêves tout au long du documentaire. « Until Tomorrow » fait vraiment du bien dans une époque où la nature et les autres sont souvent oubliés…

Article : Clément Meunier