Tagged in: diagonale des fous 2012

Kilian Jornet est un géant !

C’était écrit et il n’a pas manqué SON rendez-vous… L’espagnol Kilian Jornet a remporté hier soir aux alentours à 0h30 (heure locale) sa seconde diagonale des fous après celle remportée en 2010.

2ème victoire pour Kilian Jornet

Une épreuve qu’il aura débuté sur un train ultra-rapide en compagnie de son camarade Iker Karrera… Les deux hommes seront ensemble jusqu’au 3/4 de la course et puis victime de douleurs au genou, Karrera abandonna laissant le champ libre à Kilian Jornet d’écrire un peu plus sa légende une semaine avant de souffler ses 25 ans.

Une victoire pour Jornet au bout de 26h30 d’efforts à travers les sentiers de la Réunion, il s’impose devant le français Antoine Guillon arrivé 1h15 plus tard au Stade la Redoute de Saint Denis. Arnaud Lejeune complète le podium.
A noter également les très belles performances de Erik Clavery et de Christophe Le Saux respectivement 4ème et 5ème. Le Saux qui sortait notamment d’une 3ème place sur la Tor des Géants (330kms) il y a tout juste 3 semaines !!!

La « Diag » endeuillée.

Tous les champions sont forcément à saluer et on pense forcément ce samedi à la mort accidentelle d’un concurrent tombé de près de 30mètres ce matin aux alentours vers 2h30.

Article : Clément Meunier

Diagonale des Fous : L’incroyable défi !

Depuis hier 22h (heure locale), 20h (heure de Paris), près de 2500 concurrents affrontent les sentiers, chemins et autres hauteurs de la Réunion. Au total, les « fous » de la Diagonale sont lancés sur 170 kms à travers l’île dont plus de 10km de dénivelé positif ! Tout simplement dantesque.

Le phénomène Kilian Jornet

Parmi eux, le phénomène Kilian Jornet à l’assaut de sa 2ème Diagonale après celle remportée en 2010. Leader depuis le début de l’épreuve avec Iker Karrera son compatriote, Jornet vient de profiter de la pause, abandon (certainement) de son camarade au km121 pour filer vers la victoire. Histoire de conclure et de mettre un terme à une formidable saison. Rendez-vous aux alentours de 20h au Stade La Redoute de Saint Denis pour l’épilogue…

Les Réunionnais sont au rendez-vous

Derrière Jornet, il y a tout les autres, à commencer par les Réunionnais. Longtemps 4ème, Freddy Thévenin a malheureusement du abandonner au Km 105 après une chute. Hier sur le départ, j’ai rencontré Lino Martin, 43 ans. Réunionnais, il participe à sa deuxième Diagonale près de 20 ans après sa première comme un symbole ! De retour de la métropole où il résidait les dernières années, Lino Aure est fier de « sa » course : « Les paysages sont exceptionnels de diversité, ça donne aussi une belle image du sport à tous les jeunes à commencer par les Réunionnais ». Lino ne compte pas dormir durant l’épreuve « je connais ce parcours, je disputais des tronçons pieds nus durant ma jeunesse, c’est ma terre et je veux représenter du mieux possible mon île« . Bel exemple que celui de Lino qui souhaite à l’avenir crée une structure pour que les jeunes puissent s’entrainer à la course à pieds et progresser toujours plus…

Un challenge pour tous…

Et puis il y a tous les autres, dont bon nombre d’amateurs comme Christophe Martin. Son Grand Raid à lui devrait durer 3 jours avec 2 nuits à dormir au beau milieu de la Réunion. « je veux faire la première nuit sans pause puis me reposer à Silaos et au Maido si possible« . Il prévient « Le Maido » est situé à 50 kms de l’arrivée, ce sera l’ultime difficulté, celle qui nous effraie le plus également. Pour Christophe, habitué de l’UTMB, la Diagonale des Fous sera une première, il aura pour objectif de finir et de dépasser ses limites.

La Réunion vous l’avez compris va vivre tout le week-end au rythme du Grand Raid, pour son 20ème anniversaire, la fête a déjà débuté, elle se prolongera jusqu’à dimanche soir.

Article : Clément Meunier