Tagged in: coupe du monde

Elodie Clouvel, le Pentathlon à grande vitesse…

Elodie Clouvel n’en fini plus d’étonner. A peine 3 ans de Pentathlon pour le jeune Stéphanoise et elle vient (déjà) de remporter sa première épreuve de Coupe du Monde ce week-end à Rio.

Incroyable destin pour cette fille qui n’a pas de temps à perdre. A 22 ans, Elodie a déjà connu une autre carrière, celle de nageuse au-côté de Philippe Lucas. Pas assez pour elle, alors la jeune femme décide d’associer la course, le tir, l’escrime et… l’Equitation pour devenir une pentathlète. Et bien lui en a pris ! Si la natation est à chaque compétition une formalité « je n’accepterai pas de me faire battre sur la discipline » nous dit-elle, l’équitation est un défi personnel sur chaque compétition, chaque entraînement… Voilà encore 3 ans, elle avait une vraie appréhension au moment de « monter », aujourd’hui encore c’est un défi même si elle a fait des progrès énorme en la matière. « Elle a actuellement un niveau Galop 7 je pense » nous signifie Christian Roudaut son entraineur.

3ème l’an passé sur le parcours des Jeux… 

 C’est donc une progression à grande vitesse pour Elodie Clouvel qui peut compter sur l’expérience de sa maman (Annick) et de son papa (Pascal) ancien champions de France d’athlétisme.

Aujourd’hui, le regard porté vers Londres où elle a terminé 3ème l’an passé en coupe du Monde sur le parcours de Jeux, Elodie Clouvel pourrait être l’une des sensations de cette année olympique.

Article : Clément Meunier 

Marconnet, l’émotion au bout de deux mois de préparation…

Sylvain Marconnet

Au bout des deux mois de préparation, Sylvain Marconnet a finalement été évincé de la liste des 30… Beaucoup d’émotions pour un joueur qui a tant apporté au rugby français

Deux mois… Si long et à la fois si court. Deux mois de préparation, jamais le XV de France ne s’était autant préparé avant une compétition officielle. Et cette compétition ce n’est pas n’importe laquelle, c’est tout simplement la Coupe du Monde!

Car aujourd’hui, le temps de l’amateurisme dans le rugby est plus que jamais révolu, les équipes se préparent dur et les Bleus n’y ont pas échappé… Le Chambon-sur-Lignon, Falgos, Bordeaux, Marcoussis avant un dernier vol vers Dublin, les bleus de Marc Lièvremont ont réalisé une préparation complète alternant physique, jeu, rigolade aussi, émotions, surtout de l’émotion.

Marconnet, l’adieu tout en émotion

Deux mois et au final deux victoires pour les deux matches de préparation face à l’Irlande avec deux équipe différentes chapeau ! A Bordeaux tout d’abord, les français dominent leur sujet avant de faiblir physiquement, à Dublin ensuite où les dix dernières minutes auront été plus périlleuses mais toujours le même résultat : la victoire…

Avant de s’envoler vers la Nouvelle-Zélande Marc Lièvremont a enfin du vivre son étape la plus difficile, sortir les deux derniers joueurs pour former son groupe des 30. Et c’est dimanche matin qu’il annonca le départ de Thomas Domingo (c’était attendu) et de Sylvain Marconnet. Pour ce dernier, le fait de partir est forcément un déchirement après avoir déjà du abandonner il y a 4 ans suite à une blessure. Alors que tout le monde pensait au départ de Fabien Barcella, Marconnet s’en est donc allé, digne. Une dernière fois, il est venu devant les journalistes, les larmes aux yeux avant de se retirer.

J’ai eu le bonheur avec France Télévisions de suivre ces deux mois de préparation des Bleus et forcément des instants comme celui-là vous touche. J’aime le sport, les émotions et au bout de deux mois, j’ai connu certainement la plus belle. Le sport, c’est ça, de la vie, de l’émotion, mieux qu’une pièce de théâtre, le sport s’écrit à chaque instant. Et encore une fois, ce moment auquel, je ne m’attendais pas m’a touché. C’est pour ca que j’aime tant ce métier… Pourvu que ca dure !

Article : Clément Meunier.

PS : En vue de la coupe du Monde, je prépare actuellement un 26′ sur les deux mois de préparation des Bleus avec diffusion prévue le 10 septembre. A très vite 😉

A une semaine d’affronter l’Irlande…

Fabien Barcella absent du Mondial ?

A une semaine du match face à l’Irlande et après l’exclusion de Yohann Huget, Fabien Barcella blessé pourrait devoir laisser ses partenaires à 31

Le XV de France est à un mois du debut de la coupe du Monde et au beau milieu de sa préparation pour l’évènement de l’année « rugbystique ! »

 Depuis un mois, les Bleus ont enchainé une préparation intense (Au Chambon-sur-Lignon), tourné vers le rugby (Falgos) et enfin tactique (Marcoussis), le tout ponctué par des journées de transition. Des journées qui ont eu l’avantage de resouder le groupe tout en préservant l’aspect compétition et athlétisation de l’ensemble du groupe France.

L’Irlande comme juge de paix

 A présent, les Bleus vont (enfin) pouvoir vraiment se tester. Samedi soir, ils recoivent l’Irlande (défait par l’Ecosse ce week-end) pour le grand lancement de la coupe du Monde. Petit point sur les blessés à l’approche de l’échéance :

A l’arrière : Bonne nouvelle pour Vincent Clerc, son drainage au genou droit passé, le Grenoblois sera de retour à l’entraînement mercredi. Grosse satisfaction également pour Aurélien Rougerie impressionant à l’entrainement la semaine dernière à Marcoussis et qui devrait postuler pour le match retour en Irlande (le 20 Aout).

Compliqué pour Fabien Barcella

A l’avant : Pas de soucis pour les 2 et 3èmes lignes en revanche, c’est plus compliqué en 1re ligne ! Au niveau des talonneurs, ils sont toujours trois. Szarzewski et Guillardo sont opérationnels, William Servat est en phase de reprise.

Plus compliqué, les piliers sont toujours 6 pour 4 places et deux interrogations de poids. Thomas Domingo blessé de longue date semble encore trop juste pire Fabien Barcella s’est blessé au Biceps la semaine passée, ses chances sont bien minces de gagner la Nouvelle-Zélande.

Enfin petit point sur la concurrence au niveau de la charnière. A l’ouverture, la concurrence est saine entre Trinh-Duc et Skrela; c’est plus compliqué entre Parra et Yachvili à la mêlée. Comme depuis le début de l’ère Lièvremont, la règle de l’alternance prime toujours.

Si vous l’intimité des Bleus vous intéressent, n’hésitez pas à regarder l’image du Jour diffusé chaque jour sur France 2 à 19h55. Sinon vous pouvez toujours visionner le reportage du week-end dernier avec Fulgence Ouedraogo ici.

Enfin, revoyez la prolongation de Stade 2 ici 😉

Article : Clément Meunier

Début de préparation dans la douleur pour le XV de France

Le XV de France au Chambon

Le XV de France a connu une préparation intense et musclé en Auvergne, l’aventure vers la Coupe du Monde a débuté!

Après une première salve d’entraînement au Centre de Marcoussis, le XV de France a vraiment pris son « envol » pour la prochaine Coupe du Monde (du 9 Septembre au 23 Octobre prochain en Nouvelle-Zélande) au… Chambon-sur-Lignon. C’est dans ce village paisible perdu en Auvergne que les hommes de Marc Lièvremont ont débuté une préparation très « physique » avec au programme beaucoup de musculation, de l’explosivité, du VTT. Les Bleus ont souffert, les corps changent, les organismes sont mis à rudes épreuves à la limite de la rupture.

Un stage très « physique »

Une vraie préparation difficile pour les français séléctionnés qui ont tout de même pu respirer à la fin des deux entraînements publics proposés où près de 3000 supporters avaient fait le déplacement.

Prochain rendez-vous à Falgos

Le stage au Chambon s’est fini ce midi, à présent les Bleus peuvent « souffler » à la maison jusqu’à dimanche. Prochain rendez-vous, ce sera à Falgos dans les Pyrénées pour un prochain stage que le XV de France espère moins musclé.

Découvrez ici, le reportage que j’ai pu réaliser pour Stade 2.

Article : Clément Meunier

Guilbaut Colas est vraiment le boss !

Guilbaut Colas

Vainqueur hier de la manche de coupe du Monde en Norvège (de ski de bosses), Guilbaut Colas a par la même occasion remporté le globe de la spécialité et du ski freestyle.

Abattu, attristé, secoué après ses Jeux Olympiques ratés l’an passé à Vancouver (6 ème pour un grab loupé alors qu’il était favori), Guilbaut Colas a prouvé tout au long de l’hiver qu’il était bien le « boss » du ski freestyle mondial !

Admirez plutôt. Il reste sur 43% de victoires depuis les Jeux canadiens. Plus fort encore, il s’est payé le luxe de remporter ce week-end la coupe du monde de bosses sa spécialité et cerise sur le gateau, le Gros Globe synonyme de vainqueur de la coupe du monde de Ski Freestyle ! Le « must » en la matière et la confirmation d’une régularité folle.

Le gros globe en guise d’apothéose

Vraiment, Colas est un vainqueur dans l’âme on l’avait sans doute oublié trop tôt ! Souvent jugé friable devant la pression (le globe le fuyait depuis 2007). Hier, il a pu lâcher une larme après sa qualification en 1/8ème synonyme de ce fameux globe, mieux, il remportera quelques instants plus tard la manche norvégienne. Une saison des plus aboutie avec également le titre de champion du monde acquis il y a un mois… Le tableau est beau, idylique, il ne reste plus qu’à Guilbaut un titre olympique pour boucler la boucle, le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour Sotchi ce sera en 2014.

 Déborah Anthonioz se replace sur le podium

Autre bonne nouvelle du week-end… Une semaine après sa blessure à la main et une place de finaliste aux championnats de France de snowboardcross, Déborah Anthonioz a réalisé le week-end parfait en montant sur le podium lors de la manche de coupe du monde italienne. Du coup, la Gêtoise monte par la même occasion pour la première fois de la saison sur le podium virtuelle de la coupe du monde de la spécialité. Elle est 3ème à deux manches de la fin de la saison.

Article : Clément Meunier

Paul-Henri De le Rue retrouve le Podium

Paul-Henri De le Rue

Le snowboardcross… On avait laissé les français spécialistes de la discipline à Vancouver, on vient de les retrouver cette semaine à Lech am Alberg! Déborah Anthonioz est toujours là et plus que jamais, la Gêtoise vice-championne olympique s’est distinguée lors de la première épreuve de coupe du Monde en prenant part à la finale (4ème), ce jeudi elle était de nouveau placée avec une 6ème place finale.

Déborah Anthonioz toujours là !

Chez les hommes, la bonne suprise de ce début de saison est le Pyrénéen Paul-Henri De le Rue, décevant à Vancouver, il vient de donner à la France son premier podium de la saison en prenant la 3ème place de l’épreuve ce mercredi. Pierre Vaultier finit 5ème, Tony Ramoin (3ème aux JO) n’y est pas encore avec une 22ème place finale.

Article : Clément Meunier

Après les JO… Retour à la réalité pour les Bleus

Jason Lamy Chappuis

Jason Lamy Chappuis s’est offert la coupe du Monde de Combiné-Nordique deux semaines après son titre olympique, un superbe hiver pour le Jurassien 

Une semaine après la fin des Jeux Olympiques de Vancouver, les français repartent au « combat » cette semaine pour débuter la fin de saison en coupe du Monde dans les différentes disciplines qui ont fait vivre les deux semaines olympiques.

Le doublé dès ce week-end pour « Jez » !

Le premier français à être attendu ce week-end sera bien évidemment Jason Lamy Chappuis, le français vient de décrocher dès ce week-end son premier globe synonyme de coupe du monde de Combiné-Nordique. Pour cela Lamy Chappuis a fini 10ème de la Manche disputé ce week-end à Lahti (Finlande), il devait finir au plus 25ème.

Le doublé Jo/Coupe du Monde est historique pour « Jez » qui imite ainsi son entraîneur Fabrice Guy seul « combinard » auteur de ce doublé ! Un bel hiver en tout cas pour le Jurassien !

Le ski alpin français à la relance…

Si Lamy Chappuis a décroché l’or Olympique, d’autres athlètes ont été moins à la fête. Le ski alpin français est revenu du Canada avec un 0 pointé et devra se reprendre dès ce week-end. Les hommes seront à Kvitjell (Norvège) pour une manche de descente, les filles seront en Suisse à Crans-Montana pour un super-combiné où l’on retrouvera Marie Marchand-Arvier ou encore Ingrid Jacquemot… L’occasion également de se régaler avec le duel attendu pour le globe entre les deux « copines » Maria Riesch l’allemande et la super star Lindsey Vonn.

Clin d’oeil également aux « curleurs » français, ces derniers sont rentrés près de Chamonix et ont repris leur activité professionels (Moniteur de ski, entretien des pistes ou des remontées…) ou au pôle emploi… Les JO sont une mise en avant terrible mais le retour à la réalité est parfois bien difficile…

Article : Clément Meunier

Eire 0 – France 1

Nicolas Anelka

Nicolas Anelka peut savourer, grâce à son but face à l’Eire, les Bleus ont pris un avantage important avant le match retour au Stade de France

La France a réalisé la plus grosse partie du travail et s’est enlevé une partie du poids qu’elle avait sur les épaules en s’imposant samedi soir à Croke Park en terre irlandaise.

Une première manche des barrages que les coéquipiers de Thierry Henry ont parfaitement géré, un but marqué, aucun encaissé, une partie du contrat est remplie. A présent, les hommes de Domenech devront être vigilant, sérieux et solidaire pour se donner le ticket pour la phase finale de la coupe du Monde en Afrique du Sud.

Encore un dernier effort !

Un match Eire-France marqué avant tout par l’excellent Hugo Lloris, le portier tricolore fabuleux en Irlande a écoeuré à lui seul tout un peuple irlandais… Ajoutez à cela la patte de Nicolas Anelka pour un but marqué à la 72ème minute de jeu, les français ont assuré !

 Attention tout de même, les Irlandais dos au mur viendront au Stade de France totalement décomplexé et avant tout pour se faire plaisir et se donner le droit de rêver ! Alors attention les Bleus, encore un petit effort et le voyage pour l’Afrique du Sud… bien que l’embarquement aura été assez long à venir sera pour vous…!

 L’Algérie n’a plus les cartes en main

Dans les autres rencontres importantes du week-end, l’Algérie peut se mordre les doigts d’avoir encaissé ce but Egyptien au bout du temps additionnel, un 2-0 au final qui poussera les coéquipiers de Saïfi à un dernier match couperet face à ses mêmes Egyptiens mercredi soir prochain… au Soudan. Pour la zone Afrique toujours, Paul le Guen a réussi son pari d’emmener les Camerounais au mondial, le Cameroun qui a battu samedi soir le Maroc 2 à 0.

Enfin en zone Américaine, l’Uruguay s’est donné de l’air en battant le Costa-Rica à l’extérieur 1-0, les Uruguayens recevront à Montevideo mercredi soir également.

Article : Clément Meunier

Absalon vainqueur de la coupe du monde !

Absalon

Pour la cinquième fois vainqueur du classement général de la coupe du Monde, Julien Absalon devra tout de même se méfier d’une jeunesse aux dents longues qui fera tout pour le détrôner

Même si il a de nouveau fini second lors de l’épreuve de Champéry (derrière Burry Stander) avant-dernière étape de la coupe du monde UCI comme lors des championnats du Monde (derrière Nino Schurter). Cette fois, cette seconde place ne signifie pas un échec mais bien une grande victoire pour Julien Absalon qui arrache par la même occasion un cinquième classement général coupe du monde, preuve de sa régularité par excellence !

La nouvelle génération a les dents longues…

A 29 ans, le double champion olympique a de nouveau réalisé une saison pleine, un an après son sacre de Pékin. Seul un titre de champion du monde aura manqué au Vosgien pour que sa saison soit de nouveau un grand cru.

Paradoxalement, cette saison 2009 aura prouver aux autres coureurs notamment les jeunes que Julien Absalon n’était pas intouchable. L’image de Nino Schurter (23 ans) arrivé quelques secondes devant Absalon lors des championnats du monde restera le symbole d’un Absalon qui peut être battu et c’est bien nouveau… Pour preuve Burry Stander (22 ans) a également profité d’une légère faiblesse d’Absalon en fin de course pour venir coiffer le français. Schurter, Stander, deux « jeunots » que devra suivre attentivement Absalon l’an prochain…

Absalon a en tout cas décrocher le plus important, une nouvelle victoire en coupe du monde, reste à savoir si sa suprématie ne sera pas ébranler plus tôt que prévu avec l’émergence de nouveaux talents !

Article : Clément Meunier

Val d’Isère – Week-end Coupe du Monde avant les championnats du Monde en Février…

Amoureux de sport qui n’avez rien programmé ce week-end, rien de tel que de se faire un petit tour direction Val d’Isère.

La station française qui accueillera en février prochain les Championnats du monde de ski pourra effectuer une « préparation » et quelle répétition puisque ce week-end se disputera dans la station savoyarde une des épreuves de la coupe du Monde de Ski avec en haut de l’affiche Jean-Baptiste Grange.

Grange très attendu

Avec trois épreuves au programme, Grange ne manque d’appétit et compte bien rapidement passer à table. Le super-combiné (qui est un report de l’épreuve de Beaver Creek) devrait dès demain annoncé la couleur s’en suivra samedi le Géant et en guise d’happy end on l’espère le Slalom de dimanche épreuve favorite de Grange.

Révélation de la saison 2007/2008, Jean-Baptiste Grange aura donc les « crocs » ce week-end et la coupe du monde qui débarque en France s’annonce palpitante… Parfait pour saliver avant le grand rendez-vous des championnats du Monde dans qui arriveront dans à peine deux mois.

Programme:

Demain: Super Combiné à 11h (Super G), 15h30 (Slalom)

Samedi: Géant à 10h30 (1re Manche), à 13h30 (2nde Manche)

Dimanche: Slalom à 10h30 (1re Manche), à 13h30 (2nde Manche)

Grange

Prochain rendez-vous pour les amoureux Glisse :

4-9 Janvier, les Tignes Airwaves:

A noter, pour les amoureux de la Glisse, l’évènement de ce début d’année se sera à Tignes pour les Tignes Airwaves du 4 au 9 Janvier 2009. Un évènement à ne pas louper pour la 5ème édition de l’évènement avec au programme du ski X, du Four X VTT, du Freestyle, du Big Air, du Half Pipe… Enfin bref il y en aura pour tout les goûts et c’est à ne pas louper du côté de Tignes!

1er – 7 Février, Oxbow Back to Powder:

Les meilleurs riders à l’initiative de Laurent Favre et de Christophe Weber se retrouveront à Arêches-Beaufort. 16 riders se retrouveront pour une grosse compet’ avec 2 jours de contests au programme (1 jour de Freestyle Backcountry et 1 jour de Freeride Backcountry).

Au programme également une journée de Free session ou encore deux night sessions…. Du Lourd au programme !

snow

A noter enfin les après-midi « Extrême » sur Ma Chaîne Sport à présent sur Canal Sat et le lancement d’une chaîne dédié à la glisse et à l’extrême la petite sur de MCS, il s’agit de Ma Chaîne Sport Extrême.