Tops et Flops 2011 !

C’est (déjà) la fin de l’année, le moment aussi de faire le point sur les tops et les flops de cette année 2011…

TOP (S) :

– Le 8ème titre de champion du Monde de Sébastien Loeb. Le français se montre une fois de plus intraitable, huit titres d’affilée c’est remarquable encore plus lorsqu’il s’agit de 8 titres d’affilée. Loeb rentre un peu plus dans la cour des très grands.

– Teddy Riner vient de remporter cette année un 5ème titre planétaire en Judo. C’est un record pour le géant (2M04, 140 kg) tricolore qui visera bien sûr le titre olympique à Londres l’été prochain pour pouvoir compléter sa collection, il aura alors 23 ans !

FLOP (S) :

– Le plus gros Flop de l’année est certainement le faux-départ d’Usain Bolt lors de la finale des mondiaux d’athlétisme de Daegu. Une vraie sensation pour la super-star Jamaïcaine qui était programmé pour gagner un nouveau titre planétaire… Il se consolera quelques jours plus tard avec un titre sur 200M. Lui aussi pense déjà aux JO 2012 où sans faux départ il devrait logiquement l’emporter. Attention tout de même à Yohan Blake vainqueur du 100M à Daegu.

– Toujours plus d’affaires de dopage d’une année sur l’autre. Cette année, les « histoires » de dopage se sont succédés. A commencer par les « no show » des athlètes lors des contrôles anti-dopage. C’est le cas pour Yohan Huget qui a raté trois contrôles et qui s’est fait sortir du groupe France à quelques mois de la coupe du Monde. Coup dur aussi pour Jeannie Longo soupçonné de dopage et qui aura vécu une année 2011 bien compliqué…

Souvenirs…

Personnellement, cette année 2011 fut riche en émotions sportives. Je me suis régalé à regarder Jean-Baptiste Grange remporté le championnat du monde de Slalom après avoir connu bien des désillusions (sortie en 2ème manche lors des mondiaux précédent et blessures…)

Ensuite, j’ai eu le plaisir de me rendre à Wimbledon, un « must », le berceau du tennis pour Stade 2, ce fut un excellent moment. Ce fut également un grand plaisir de vivre toute la préparation du XV de France pour la coupe du monde. 2 Mois cet été qui auront forgé un groupe à être quelques mois plus tard… Finaliste malheureux face à la Nouvelle-Zélande ! Point d’orgue de cette préparation, les « larmes » de Sylvain Marconnet devant ces coéquipiers puis devant nous, les journaliste à Dublin… Un souvenir gravé à jamais dans ma mémoire…

Article : Clément Meunier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.