Qui veut se payer les Hornets ?

 Hornets

Après avoir évolué à Charlotte puis à la Nouvelle-Orléans, les Hornets qui viennent d’être rachetés par la NBA pourraient bien de nouveau déménager… Vers Kansas City? C’est une option !

Le championnat NBA Américain est fait ainsi, une franchise peut passer d’un propriétaire à l’autre, d’une ville à l’autre, être rentable ou… non, ne jamais descendre de division, avoir toujours ce plaisir d’évoluer au plus haut niveau sans avoir la peur d’une « descente » sportive. Bienvenue aux Etats-Unis.

La NBA vient de racheter le projet… pour le moment!

Un système qui marche finalement puisque le niveau des matches américains est certainement ce qu’il se fait de mieux au monde même si les Européens tentent de rivaliser avec une Euroligue certes moins spéctaculaire mais avec des équipes solides, pratiquants un très bon basket… Bref, la NBA fait toujours rêver et reste l’une des bases du fameux « American Dream ».

Un gouffre financier

Le système a également des failles et actuellement l’une des franchises phares celle de Hornets est en péril. Depuis plusieurs années, la ville de la Nouvelle-Orléans ne remplit plus sa salle réalisant une moyenne très faible de 14 000 spéctateurs, seuil critique pour un projet viable dans la ville située en Louisiane. En vente ces derniers mois par son propriétaire George Shinn sans trouver le moindre repreneur, les Hornets (qui logeaient auparavant à Charlotte) viennent finalement d’être rachetés par… la NBA et c’est une première ! Une décision prise par le Boss du championnat Américain David Stern qui aurait ainsi débourser 300 Millions de dollars.

Une étape qui restera intermédiaire c’est une évidence, la NBA ne peut tout de même pas pour « l’éthique » (si il y en a encore une) posséder une franchise cela pourrait mettre en péril la pérénité du système en place. Les Hornets sont donc à vendre, à bon entendeur…

Article : Clément Meunier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.