Comment Armstrong est tombé ?

Lance Armstrong bien seul aujourd’hui face à des preuves accablantes…

Si depuis près de 10 ans, nombreux sont ceux à prétendre pouvoir faire tomber Lance Armstrong, cette fois, il est difficile d’imaginer comment le texan pourra se relever du dernier « coup » porté par l’USADA.

Travaillant seul, sans les tribunaux américains, sans l’aide de l’UCI, l’USADA a oeuvré dans l’ombre rassemblant petit à petit son puzzle pour parvenir à la chute du champion. Ce mercredi, l’Agence a rendu public 200 pages (des 1000 livrés à l’UCI) avec 6 grands chefs d’accusations :

La preuve en 6 points

1) L’usage de méthodes dopantes avec notamment l’usage du fameux EPO. A noter également le recours à des transfusions sanguines, aux corticoïdes et autres testostérone…

2) La possession de substances dopantes et interdites et d’équipements permettant la pratique de transfusions (seringues, poches de sang…)

3) Trafic de produits dopants (EPO, testostérone, coricoïdes…)

4) Administration à d’autres coureurs de ces produits interdits notamment à des coéquipiers qui n’ont pas eu d’autres choix que d’accepter.

5) Tentatives de violation des règles avec complicité, encouragement à se détourner du droit chemin.

6) Circonstances aggravantes impliquant l’élaboration d’un dopage dit « organisé » avec des schémas, des règles à respecter par l’équipe.

L’ensemble de ces 6 éléments est complété par les témoignages de 11 de ses anciens coéquipiers notamment. A noter que son fidèle compagnon de route George Hincapie l’a également lâché…

Article : Clément Meunier