Briatore banni, Renault épargné

Accident Singapour Nelson Piquet

Le conseil Mondial de la FIA a tranché, Renault ne sera pas exclu de la scène F1 après l’accident volontaire de Piquet Junior l’an passé à Singapour

L’écurie Renault sort finalement indemne de l’affaire « Piquet Jr ». Une décision que le conseil mondial extraordinaire de la FIA a voulu clémente pour l’écurie française qui avait pris les devants la semaine passée en excluant Flavio Briatore (DG de Renault F1 Team) ainsi que Pat Symonds (Responsable Ingénierie de Renault F1). Ces deux hommes principaux « suspects » dans l’affaire exclus par Renault, le conseil Mondial n’avait donc plus a sanctionné Renault, c’est en tout cas la décision qui a été prise.

De même, Nelson Piquet Jr n’aura aucune sanction contre lui, le pilote brésilien a bénéficié de l’immunité en raison de ses aveux. De son côté, Fernando Alonso ne sera pas non plus inquiété, le conseil pensant que l’Espagnol n’ayant pas « voulu », ni « choisi » que son coéquipier brésilien soit victime d’un accident délibéré pour le laissé gagner à Singapour en 2008.

Briatore et Symonds exlus à vie des paddocks

Cette affaire est en tout cas une grande première, avec des sanctions et des témoignages sur ne véritable affaire de tricherie comme peut en connaître le sport. Flavio Briatore ayant voulu l’accident de Piquet Jr (sous contrainte d’une reconduction de son contrat) afin de favoriser la victoire d’Alonso à Singapour ne sera donc pas passé inaperçu, la parole de Piquet Jr et de son père Nelson Piquet aura été sauve, justice aura été faite.

Aujourd’hui, si nous ne verrons plus Briatore dans les paddocks F1, Renault peut poursuivre son aventure et c’est bien là l’essentiel reste à savoir avec quel patron, des rumeurs affirme qu’Alain Prost n’est pas loin d’être choisi pour relever le défi.

Article : Clément Meunier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.