Le sport, nouveau défi du groupe TRACE !

Trace Sports

Toujours plus vite, plus haut, plus fort… Cela pourrait être le slogan du groupe Trace. Près de 10 ans que le groupe existe avant tout dans la musique et voilà que ces dirigeants, Olivier Laouchez en tête viennent de signer des accords pour donner une nouvelle dimension à leur dernière chaîne en date : Trace Sports !

Après le musique : le sport

Vous l’aurez compris, le groupe se développe avec pour la partie sport, un slogan officiel : We love Champions. Olivier Laouchez l’a bien compris, l’important est de se démarquer et de ne pas copier les petits-camarades, le pari est osé mais le projet de Trace pourrait faire grand bruit.

L’athlète au centre du débat

A l’heure où le « direct » et les droits télés sont devenus un vrai business, Trace Sports revient aux fondamentaux en mettant l’athlète au centre du débat. Trace Sports veut nous amener à connaitre mieux les athlètes avec des reportages toujours plus intimes (entrainements, familles, habitudes…) A l’heure des Jeux Olympiques, Trace Sports a bien raison de vouloir (re)donner vie à des sujets plus longs, de vrais portraits sur ces athlètes qui marqueront l’année.

TRACE est devenu leader sur le marché des chaines musicales (avec Trace Urban sur les 15-34 ans), un nouveau défi arrive, nul doute que le groupe a de l’ambition pour des diffusions dans plus de 160 pays, la « petite » chaîne n’en fini plus de grandir.

Article : Clément Meunier

Le Come Back réussi de Thierry Henry !

L’histoire de Thierry Henry et d’Arsenal est décidément liée ! Le résumé juste au-dessus m’a été demandé par France Télévisions pour comprendre, revivre les buts, les émotions vécus par Thierry Henry lors de son passage (de 1999 à 2007) aux Gunners.

En retrouvant les moments « clés » de la vie d’Henry sous le maillot rouge et blanc pour ce sujet diffusé juste avant la rencontre du fameux retour, je me disais (comme tout le monde) qu’il serait tout de même formidable que « Titi » marque pour son « come-back ». Il faut avouer qu’on était presque triste de le voir remplaçant pour ce match de 3ème tour de Cup entre son club de coeur et Leeds mais ce n’était sans compter la suite de l’histoire…

67ème minute de Jeu, sous la bronca du public de l’Emirates, Henry remplace Chamakh… Depuis le début de partie, les Gunners ne s’en sortent pas, Thierry Henry est attendu comme le sauveur de tout un peuple. C’est dans ce contexte que 10 minutes plus tard, l’impossible… se passa…! 77ème minute, Henry parfaitement lancé sur son côté gauche contrôle, frappe de l’intérieur du pied, juste assez pour trouver le bon angle et scorer… 1-0 comme par magie, le score en reste là, Arsenal poursuit son aventure en Cup.

Les plus belles histoires d’amour ne s’arrêtent jamais…

L’histoire est belle, comme dans une pièce de théâtre où l’on attend le moment clé, comme dans un film où l’on espère une fin heureuse « happy end », il faut dire que celle là est simplement magique ! Ces moments de grâce qui vous font aimer le sport. Hier soir, cela fait bien longtemps que je ne m’étais pas levé devant la télé alors simplement Thierry Henry, merci de nous avoir fait rêver…

J’espérais dans le sujet que les plus belles histoires d’amour ne s’arrêtent jamais, décidément, je vais commencer à y croire sérieusement…

Article : Clément Meunier

Tops et Flops 2011 !

C’est (déjà) la fin de l’année, le moment aussi de faire le point sur les tops et les flops de cette année 2011…

TOP (S) :

– Le 8ème titre de champion du Monde de Sébastien Loeb. Le français se montre une fois de plus intraitable, huit titres d’affilée c’est remarquable encore plus lorsqu’il s’agit de 8 titres d’affilée. Loeb rentre un peu plus dans la cour des très grands.

– Teddy Riner vient de remporter cette année un 5ème titre planétaire en Judo. C’est un record pour le géant (2M04, 140 kg) tricolore qui visera bien sûr le titre olympique à Londres l’été prochain pour pouvoir compléter sa collection, il aura alors 23 ans !

FLOP (S) :

– Le plus gros Flop de l’année est certainement le faux-départ d’Usain Bolt lors de la finale des mondiaux d’athlétisme de Daegu. Une vraie sensation pour la super-star Jamaïcaine qui était programmé pour gagner un nouveau titre planétaire… Il se consolera quelques jours plus tard avec un titre sur 200M. Lui aussi pense déjà aux JO 2012 où sans faux départ il devrait logiquement l’emporter. Attention tout de même à Yohan Blake vainqueur du 100M à Daegu.

– Toujours plus d’affaires de dopage d’une année sur l’autre. Cette année, les « histoires » de dopage se sont succédés. A commencer par les « no show » des athlètes lors des contrôles anti-dopage. C’est le cas pour Yohan Huget qui a raté trois contrôles et qui s’est fait sortir du groupe France à quelques mois de la coupe du Monde. Coup dur aussi pour Jeannie Longo soupçonné de dopage et qui aura vécu une année 2011 bien compliqué…

Souvenirs…

Personnellement, cette année 2011 fut riche en émotions sportives. Je me suis régalé à regarder Jean-Baptiste Grange remporté le championnat du monde de Slalom après avoir connu bien des désillusions (sortie en 2ème manche lors des mondiaux précédent et blessures…)

Ensuite, j’ai eu le plaisir de me rendre à Wimbledon, un « must », le berceau du tennis pour Stade 2, ce fut un excellent moment. Ce fut également un grand plaisir de vivre toute la préparation du XV de France pour la coupe du monde. 2 Mois cet été qui auront forgé un groupe à être quelques mois plus tard… Finaliste malheureux face à la Nouvelle-Zélande ! Point d’orgue de cette préparation, les « larmes » de Sylvain Marconnet devant ces coéquipiers puis devant nous, les journaliste à Dublin… Un souvenir gravé à jamais dans ma mémoire…

Article : Clément Meunier

Fin 2011… : De nombreux changements dans le sport « audiovisuel »

Droit Télé

Vous l’avez certainement remarqué, ces dernières semaines, les changements sont nombreux dans le paysage audiovisuel français en matière de sport.

L’arrivée d’Al Jazira en France dès l’été prochain va changer la donne et déjà, les effets s’en font ressentir. Chaque chaîne adopte une stratégie bien à elle une ligne de conduite à tenir petite revue d’effectif :

Des stratégies différentes

TF1 : Le groupe TF1 est le grand perdant en matière de « droits » ces derniers temps. En basant sa stratégie sur la F1 et le foot, les sports à fortes audiences, la concurrence est forcément rude. L’arrivée d’Al Jazira a changé la donne et TF1 sera privé de la Ligue des Champions, après avoir déjà perdu la Ligue 1, c’est Telefoot qui sera certainement en danger à la rentrée prochaine.  Pour la Formule 1 c’est la même chose, les droits vont être rediscuté, la chaîne hésite à garder la F1 dans son offre, l’apport de 3 pilotes français pourrait changer la donne.

France Télé : Avec la prolongation des droits sur les JO jusqu’en 2020, le service public veut baser avant tout sa stratégie sur les sports olympiques et c’est tant mieux. Les chaînes du groupe devraient continuer à offrir les plus grands évènements sportifs français pour le plus grand nombre à commencer par le Tour de France, Roland-Garros ou encore la finale du TOP 14.

Canal + : Le groupe Canal devrait subir de plein fouet l’arrivée d’Al Jazira en France. Après avoir perdu une bonne partie de la Ligue 1, Canal a récupéré in-extremis les droits de la Ligue des Champions à TF1 pour ne pas à être dépourvu du meilleur du football européen. En tout cas la lutte Canal-Al Jazira promet d’être intense les prochaines années… Affaire à suivre.

M6 : Avec l’Europa Ligue, la chaine avait fait un pas en « avant », mais le groupe M6 vient de refaire un pas en arrière avec l’arrêt de leur émission « sport » 100% Foot. Coup dur pour cette émission crée en 2005 et qui devait au moins durer jusqu’au prochain Euro (en Juin prochain).

Al Jazira : C’est l’attraction des derniers mois. L’arrivée des Qataris à Paris est ambitieuse, Al Jazira a déjà acheté une bonne partie de la Ligue 1 et de la Ligue des Champions à Canal +. Ils souhaitent à présent se « ruer » sur des évènement comme les Masters 1000 de Tennis. Le début d’année 2012 devrait nous en dire plus sur les contours de cette nouvelle chaine dans l’hexagone.

L’Equipe TV vs RMC : Ce sera également l’attraction de cette année 2012. Le CSA doit allouer de nouvelles chaînes TNT dont une certainement dédiée au sport. Le CNOSF vient de donner sa préférence à l’Equipe, de bon augure pour la chaîne du groupe Amaury même si le groupe RMC n’a pas dit son dernier mot… Tout reste ouvert.

Article : Clément Meunier

Grosjean et Vergne rejoignent… Pic !

Jean-Eric Vergne

Après Pic et Grosjean… un troisième français sera bien titulaire l’an prochain en Formule 1 : Jean-Eric Vergne !

L’adage se vérifie décidément toujours ! Après la surprise de la titularisation de Charles Pic avec l’écurire Marussia à tout juste 21 ans, il n’y aura pas un ni deux mais bien trois pilotes français l’an prochain en Formule 1.

Le grand retour de Romain Grosjean

Le grand retour sera signé Romain Grosjean. C’est aussi le plus attendu des pilotes français après 7 Grand Prix en 2009 puis une longue traversée du désert, Genii Capital et Eric Boulier (patron de l’écurie Lotus Renault) ont renouvelé leur confiance au Français qui sera accompagné d’un autre revenant Kimi Raikkonen parti ces dernières années en WRC.

Enfin, Jean-Eric Vergne sera lui aussi attendu l’an prochain. 3ème pilote Red Bull, il sera titulaire au volant d’une Toro Rosso (ecurie petite soeur de Red Bull). Vergne, 21 ans, sera accompagné d’un autre jeune pilote, l’australien Daniel Ricciardo (22 ans). Ces deux pilotes remplacent le duo Buemi-Alguersuari.

Article : Clément Meunier

Ca se bouscule dans les paddocks !

Charles Pic

Une chose est sûr, un français pilotera bien une F1 en 2012 : Charles Pic !

Une saison de F1 se termine une autre va bientôt débuter… C’est l’éternel recommencement, en attendant l’année 2012, les tractations sont déjà nombreuses au sein des écuries automobiles à commencer par l’écurie Lotus-Renault sur tous les fronts depuis la fin de saison.

Le retour des Français en Formule 1

Voyez plutôt alors que l’on attendait bien sagement de savoir qui allait prendre un baquet au côté de Vitaly Petrov (Bruno Senna ou Romain Grosjean), Eric Boullier directeur de l’écurie annonce Mardi le retour de Kimi Raïkkonnen, champion du Monde 2007 en tant que pilote N°1. Un retour qui annonce le début de nombreuses tractations. Grand perdant de l’affaire, Vitaly Petrov, le Russe ne sera pas numéro 1 de l’écurie et risque même de perdre tout simplement sa place pour laisser Senna ou plus probablement Grosjean en tant que pilote numéro 2 de l’écurie.

Si le retour de Grosjean n’est pas acté mais envisagé, une chose est sûr, il y aura bien un Français en F1 l’an prochain et c’est tant mieux. Il s’agit de Charles Pic qui arrive au sein de l’écurie Marussia pour remplacer d’Ambrosio. Charles Pic aura pour coéquipier Timo Glock. Un retour en force des français sans compter les probables arrivées de Jean-Eric Vergne chez Toro Rosso ou Jules Bianchi toujours 3ème pilote Ferrari. Les pilotes français font de nouveau parler d’eux et … C’est tant mieux !

Article : Clément Meunier

Jamais 2 sans… 3 pour Roger Federer face à Jo-Wilfried Tsonga !

Tsonga-Federer

Tsonga et Federer ne se sont plus quittés en cette fin de saison… Malheureusement pour le français, par trois fois, il s’est incliné

En cette fin de saison l’histoire est bien connu, deux joueurs se partagent l’affiche et « trust » les finales : Jo Tsonga et Roger Federer… La suite est également connu, le Suisse en cette fin de saison est tout simplement intouchable !

Intouchable Roger Federer 

Vainqueur à Bâle pour son retour en grâce, histoire de se mettre en appétit, le Suisse retrouvait une première fois Jo-Wilfried Tsonga en finale il y a une semaine à Bercy. Le français s’inclinait logiquement en deux petits sets (6/1 – 7/6) puis les deux hommes se retrouvaient une semaine plus tard pour le début du Masters de Londres là encore c’est Federer qui se montrait le plus fort mais en sets plus serrés (6-2, 2-6, 6-4)… Rebelote hier, on s’attendait (enfin) à la victoire du Manceau mais décidément le Roi Roger en cette fin de saison est insaisissable et retrouve tout son panache pour remporter son 6ème Masters (un record) en trois sets de nouveau (6-3, 6-7, 6-3).

Ces deux hommes nous ont en tout cas régalé en cette fin d’année toujours en cette période automnale. A eux aujourd’hui de se reposer pour revenir encore plus fort en Janvier et l’Open d’Australie. Une saison se referme, une autre va s’ouvrir, passionante à coup sûr… !

Article : Clément Meunier 

Stade 2 spécial Noël avec Teddy Riner en… présentateur !

Stade 2 Noel

Hier soir s’est déroulé l’enregistrement de l’émission de Stade 2 spécial Noël programmé pour le… 25 décembre prochain. Un Stade 2 « paillette » avec Teddy Riner en chef d’orchestre (au côté de Lionel Chamoulaud). Autour de la table s’est également un évènement tous les sportifs français de l’année.

Une « table » de gala

Vous pourrez retrouver Thomas Voeckler, Thierry Dusautoir, Christophe Lemaitre, Jerémy Stravius (et son compère Camille Lacourt en duplex), Jerôme Fernandez sans oublier les filles de l’OL Camille Abily et Sonia Bompastor.

L’émission revient sur la saison de tous ces champions sans oublier des modules avec les grands moments de l’année… A savourer sans modération !

Article : Clément Meunier

Fin du Lock-out, les joueurs NBA de retour… aux Etats-Unis

Tony Parker et Rony Turiaf

Ca y’est c’est fini… Fini le temps d’une Pro A avec les Tony Parker, Tony Turiaf, Nicolas Batum… Alors que l’on salivait à l’idée d’avoir toutes ces stars pour Noël et un All Star Game de folie dans un Bercy surchauffé… L’ambiance est re-tombé d’un coup ce week-end après l’accord (enfin) trouvé entre les joueurs et les syndicats NBA.

Un accord (enfin) trouvé

Attendu depuis près de 2 ans, l’accord est acté et dès cette semaine Nicolas Batum sera de retour à Portland suivi en fin de semaine par Tony Parker (San Antonio) ou Tony Turiaf (New York).

Il faut le dire, si c’est un bien pour tous ces joueurs et pour la NBA en général, le championnat de France, lui, va reprendre son train-train habituel. Alors encore un grand Merci à tous ces joueurs qui sont venus (à leur frais) jouer et donner des couleurs à un championnat trop souvent sous-exposé. Mais comme toute chose à une fin, il fallait bien s’attendre à une telle décision.

Article : Clément Meunier