Ca bouge à Canal, Linette : Directeur des sports

Cyrille Linette, nouveau directeur des sports Après le départ d’Alexandre Bompard à la présidence d’Europe 1, Canal + s’est doté d’un nouveau d’un nouveau directeur des sports « maison »: Cyrille Linette. A 37 ans, cet ex science po-ESJ, présent dans le groupe Canal depuis 1996 en tant que journaliste sportif, directeur-adjoint de la rédaction football (2006) puis directeur de la rédation foot (2007). Linette se sera notamment fait connaitre avec la mise en place du magazine « les Spécialistes » et d’une vision tournée l’an passé vers le football européen toujours plus présent sur les antennes de Canal.

Une récompense logique finalement pour Cyrille linette alors qu’Eric Bayle avait été préssenti un moment pour occuper ce poste. Ce dernier ayant refusé préférant rester l’antenne à la gestion d’hommes. Jean-Louis Dutaret, Directeur de Canal+ Events

A l’hiver dernier, Canal + avait acquis la société d’évènementiel sportif Occade sport (basé à Lyon) devenu Canal + Events sous la coupe d’Alexandre Bompard. Canal + Events sera à présent dirigé par Jean-Louis Dutaret, avocat international de formation et jusqu’alors vice-président de Canal + Events.
A noter également que la société C+ Events s’est adjugé le mois passé les droits de la ligue 1 qu’elle pourra distribuer aux chaînes étrangères. Un nouveau défi pour le groupe Canal.

Enfin, Rodolphe Belmer a nommé Nicolas Bert directeur de la rédaction de la « news sport factory », comprenant notamment la gestion de la chaîne d’information sportive Infosport. Bert remplace à ce poste Pierre Fraidenraich à présent Directeur Général D’I-Télé (la chaîne d’information du groupe Canal).

Article : Clément Meunier

Fantastiques les CELTICS….!!!!

22 ans

22 ans que le titre filait entre les mains des Boston Celtics ! Mais voilà après 1986, l’année 2008 a été la bonne pour les Celtics qui faisaient figure d’épouvantail en début de saison… Depuis quelques années, les Celtics étaient critiqués, plus à la page, les Verts avec une moyenne d’âge de 29 ans étaient pourtant la grosse cote du début de saison.

Le Big Three !

Avec trois joueurs d’exception, les Celtics allaient vite surprendre, 3 joueurs d’expérience, avide de « s’éclater » et de faire jouer leur expérience pour réaliser un gros coup. Ca n’a pas loupé, Kevin Garnett, Paul Pierce, Ray Allen, tout était écrit. Dominateurs toute la saison régulière à l’est, les Celtics allaient tout de même se faire peur en début de plays-offs notamment face à Cleveland avec une victoire à l’arrachée à l’ultime rencontre.

39 pts d’écart pour le 4-2…

Finalement la finale face à l’ennemi juré Los Angeles a tourné vite à l’avantage des Celtics. 3-1 puis 3-2, le sixième match aura été le bon sur son parquet, Boston décrochait la lune. 58-35 à la pause, le mal était déjà fait pour Kobe Bryant et les siens. Les hommes de Phil Jackson ne recolleront jamais et prendront même une claque avec un score finale de 131 à 92 soit le second plus gros écart pour une finale (le plus gros écart ayant été de 42pts entre Chicago et Utah en 1998).

Un dernier match que n’aura pas manqué Garnett (26 pts, 14 rbds) avide de revanche après un match 5 décevant, Ray Allen fut aussi à la fête avec 26 pts également. Enfin Paul Pierce est simplement élu MVP de la finale, régulié toute la saison, Pierce fini la saison avec 17 pts au compteur dans cette ultime rencontre. Autre bonne surprise de cette finale, Rajon Rondo aura brillé, le meneur des Celtics (né en 1986, signe du destin) aura accompli l’un de ses matches les plus accomplis avec 21 pts, 8 passes et 7 rebonds.

Nadal Quatre à Quatre……

Raphaël Nadal est bien LE Maître sur terre-battue, cet après-midi, pour sa quatrième victoire à Roland Garros, l’Espagnol s’est pour la quatrième fois consécutive Porte d’Auteuil égalant par la même le record de Borg.

Une bien belle récompense pour le Majorquin qui n’a pas fait de détail face au numéro 1 mondial Roger Federer expédié en 3 sets secs 6/1-6/3-6/0. Une victoire expéditive donc pour Nadal qui aura réussi la quinzaine parfaite, jamais inquiété, il n’a pas perdu le moindre set…. Nouvel objectif à présent pour l’Espagnol, accrocher pourquoi pas Federer sur l’herbe, Wimbledon commence dans un mois et l’an passé Nadal s’est incliné en finale… A suivre avec attention !!

Comme on se retrouve…!

Comme on se retrouve !! C’est un grand classique NBA cette saison pour la finale. A l’image d’une rivalité Yankees/ Red Sox en Base-Ball c’est à un duel Celtics/Lakers auquel nous auront droit… Et il faut bien dire que l’affiche nous ramène quelques années en arrière, aux années 80 qui ont fait une partie de la légende NBA, Bird, Magic, Abdul-Jabbar, des noms qui ont marqué une époque et qui ont fait progresser leur sport.

-Une finale logique-

C’est une finale pourtant logique pour cette édition 2008, à l’ouest si aucune hiérarchie était vraiment défini, l’équipe du MVP de la saison (Kobe Bryant) aura dominer la fin de l’exercice notamment lors des plays-offs lors desquels les Lakers se sont montrés impitoyables. 4-0 face aux Nuggets, 4-2 face à Utah, c’est en « seulement » 5 matches face aux Spurs de Parker que les Lakers ont décroché l’ouest…

A l’est, les Celtics grand favori de la saison sont bien en finale, leur première depuis 1987. Emmené par un trio magique Garnett, Pierce, Allen, Boston a largement dominé la saison régulière et ne s’est vraiment fait qu’une frayeur en début de play-off avec deux victoires arrachés lors du dernier acte face à Atlanta puis face à Cleveland…! Les celtics ont ensuite déroulé pour battre en finale de l’est Detroit.

Premier acte donc Jeudi 5 Juin pour la finale… Lakers? Celtics? Les paris sont ouverts entre un sacre d’un joueur juste « très impressionant » Kobe ou la victoire d’une équipe d’ancien bien soudé qui veut réveiller l’est…!

Des confrontations à suivre sur ABC si vous êtes aux US ou sur Canal + en France.

Euro : La liste des 23

Raymond Domenech a tranché, les 23 joueurs de l’équipe de France participant au prochain Euro sont donc connu!

Landreau et Cissé dehors…

Et des surprises il y en a. Au niveau des gardiens de but, on retiendra que Mickaël Landreau (N°2) jusqu’alors n’est même pas pris dans la sélection laissant le champ libre à Frey et surtout à Mandanda qui aura réalisé une superbe saison pour venir « coiffer » Landreau.

En défense, Philippe Méxès est une nouvelle fois recalé par Domenech qui aura préféré prendre un joueur comme Squillaci ou encore Jean-Alain Boumsong. Dommage pour le joueur de la Roma pourtant si bon en club.

Au milieu de terrain pas de grande surprise, à noter que le staff français a préféré prendre la sobriété de Samir Nasri au côté sans doute plus « fou » de Ben Arfa qui paye certainement sa fin de saison mitigée.

Enfin en attaque, après la non-sélection de Trezeguet dans les 30 c’est cette fois Djibril Cissé qui est exclu de la liste finale au profit de la fougue de Bafé Gomis, l’ancien joueur de l’Estac actuellement à Saint-Etienne aura pris sa chance face à l’Equateur. Un superbe doublé a validé son ticket pour l’Euro.

La liste :

Gardiens : Coupet, Frey, MandandaDéfense: Evra, Abidal, Sagnol, Clerc, Boumsong, Gallas, Thuram, Squillaci

Milieux défensifs: L. Diarra, Makelele, Toulalan, Vieira

Milieux offensifs :Govou, Malouda, Nasri, Ribéry

Attaquants: Henry, Anelka, Gomis, Benzema

Manchester encore et …. encore !

Manchester United est magique !

Les Red Devils ont décroché le doublé Ligue des Champions – Championnat d’Angleterre, une première depuis 50 ans.Abramovitch et Chelsea doivent une nouvelle fois s’incliner devant les « Reds » qui ont parfaitement su aller chercher la victoire dans les derniers instants, au bout de la nuit après la toujours cruelle séance des pénalties. Moment choisi pour Van der Sar de repousser la frappe d’Anelka… Les Reds pouvaient savourer !

-Une finale équilibrée-

Une finale entre deux clubs anglais, l’affiche promettait d’être riche en spectacle et elle le fut ! En terre Moscovite, ce sont les « Mancuniens » qui scoraient les premiers. Cristiano Ronaldo, l’homme en vue du côté de Manchester était à la réception d’un centre de la droite et ouvrait d’une magnifique tête le score (1-0, 26′). Les Hommes de Sir Alex Fergusson dominaient mais Chelsea se montrait de plus en plus pressant et juste avant la pause réduisait la marque par un Frank Lampard opportuniste (45′).

Au retour des vestiaires, la partie était toujours aussi serrée, si Drogba touchait le poteau gauche de Van der Sar (78′), les deux équipes ne se lâchaient plus. Durant les prolongations, Lampard pour les Blues de nouveau du bois avant que le capitaine Terry ne sauvent sur sa ligne la seule véritable occasion des Reds, une frappe de Giggs après un superbe déboulé côté gauche de Patrice Evra. Les esprits s’échauffaient, Drogba était expulsé (116′)…

-Chelsea si près… –

La suite on la connait, au bout de la nuit, la séance des pénalties sacraient Manchester pour la 3ème fois de son histoire. Van der Sar repoussait la frappe d’Anelka alors que quelques instants plus tôt, Terry avait eu la balle de match à 5-4 durant la séance… Manchester est donc le nouveau patron en Europe, Abramovitch et son rêve d’une C1 devra encore attendre…

Les Spurs et Parker en finale de Conférence !

Tony Parker et les Spurs de San Antonio sont vraiment dans leur élément lorsqu’il s’agit des plays-offs !Ce soir dans l’ultime match de leur série et sur le terrain de la Nouvelle-Orléans, les hommes de Greg Popovitch ont fait la course en tête alors qu’ils avaient pourtant perdu leur trois précédentes rencontres sur le parquet de la Nouvelle-Orléans 23- 20 à la fin du premier quart temps, les Spurs s’imposeront au final 91 à 82.

A noter les 17 points de Parker (5 passes) et surtout les 26 points de Manu Ginobili. Côté West avec 20 points a sorti la tête de l’eau alors que Paul n’a pas réalisé un grand match avec seulement 18 points.

Lakers – Spurs à l’ouest / Celtics – Pistons à l’est 

Les Spurs affronteront en finale de « l’Ouest » les Lakers de Kobe Bryant (vainqueur des Jazz de Utah 4-2).

A l’est la finale de conférence commence dès ce soir avec les Boston Celtics difficile vainqueur d’Atlanta puis de Cleveland qui tenteront de décrocher la « Grande finale » en affrontant les Detroit Pistons.
Les Pistons qui jusque là on eu un parcours assez tranquille après leur deux victoires de série 4-1 face aux Raptors puis au Magic d’Orlando.  

30 joueurs sous pression avant l’Euro…

C’est un groupe de 30 joueurs qu’a sélectionné Raymond Domenech en préparation pour le prochain Euro. Un choix toujours difficile surtout que le sélectionneur ne devra garder pour l’Euro seulement 23 joueurs et donc en renvoyer 7 précipitamment en vacances…

Trezeguet NON, Gomis Oui !

 Finalement la liste n’aura été marqué que d’une surprise, la non sélection de David Trezeguet pourtant excellent avec la « Juve » au profit de Bafé Gomis auteur de 16 buts cette saison avec l’ASSE dont un doublé ce week-end face à Monaco.

Gardiens : Coupet, Landreau, Frey, Mandanda

Défenseurs: Abidal, Boumsong, Clerc, Escudé, Evra, Gallas, Mexès, Sagnol, Thuram, Squillaci.

Milieux: A. Diarra, L. Diarra, Flamini, Makelele, Toulalan, Vieira

Attaquants: Anelka, Ben Arfa, Benzema, Cissé, Gomis, Henry, Malouda, Govou, Nasri, Ribéry 

 

Hockey : La Russie Championne du Monde

  

La Russie a remporté cet après-midi son 24ème titre de Champion du Monde de Hockey sur Glace le premier depuis 1993. Un titre remporté en finale face au Canada pays organisateur (pour la première fois de son histoire) et qui visait un 25 ème titre.

Les Canadiens menaient pourtant 4 à 3 avant de se faire rejoindre à moins de cinq minutes de la fin du temps réglementaire par Ilya Kovalchuk.Kovalchuk qui sera le « Tsar » russe pour le titre lorsqu’il parviendra après seulement trois minutes dans les prolongations à inscrire le but décisif !   

Autre actualité Hockey:  
En finale de conférence NHL, Les Penguins de Pittsburgh se sont imposés 6 à 0 dans leur salle face à Philadelphie et seront donc présent lors de la finale Stanley Cup face à Dallas ou Detroit. Les Red Wings de Détroit qui mènent actuellement la série 3-2.

Lyon champion, Lens en L2… Une dernière journée de folie…!

Le rideau est tombé sur la saison 2007-2008 de Ligue 1 – Orange, une saison à rebondissement marqué par une dernière journée splendide avec 43 buts au total et un champion de France nommé Lyon pour la 7ème fois consécutives. Marseille décroche la 3ème place, Lens est relégué en L2… 

7 ème titre pour l’OL !

Les lyonnais avaient leur destin entre leurs mains avant la dernière journée de championnat et un déplacement à Auxerre. Devançant les Bordelais de deux points, les hommes d’Alain Perrin ont vite « tué » le suspense en marquant au bout de 30 secondes de jeu par Karim Benzema (élu meilleur joueur de L1 le week-end passé).Les Lyonnais qui finalement allaient l’emporter 3-1.A la lutte avec l’OL pour le titre, les Girondins de Bordeaux ont joué un match solide face à des Lensois dos au mur.
Les Bordelais repartent finalement de Bollaert sur un match nul 2-2 ( buts de Cavenaghi 65′ et Bellin 81′) contre des buts lensois signés Monterrubio (68′ sp) et Maoulida (84′).Les Bordelais finissent donc second du championnat et seront l’an prochain en Ligue des champions.

L’OM accroche le podium  

Les Marseillais après un « finish » impressionnant et une victoire 4 buts à 3 face à Strasbourg sont parvenus à profiter du faux-pas Nancéien.  Nancy qui a perdu sur sa pelouse 3 à 2 face à Rennes seront donc privé de tour préliminaire de Ligue des Champions au profit des joueurs de l’OM tout sourire après l’annonce du résultat plutôt surprenant des joueurs de Pablo Correa.Cissé conclut sa saison par un doublé avec le but libérateur du 4-3 (78′). Cissé et Nasri resteront-t-ils à l’OM, leur avenir est encore flou…

Rennes en UEFA

Grâce à sa victoire à Marcel Picot, les Rennais s’offrent l’Europe, ils seront accompagnés de Nancy et de Saint-Etienne. Les Stéphanois retrouvent la scène Européenne 25 ans après l’avoir quittée. St Etienne profite ainsi de sa superbe fin de saison et d’une dernière victoire 4-0 chez eux face à Monaco. Des buts signés Dernis (32′), Feindouno (81′) et un doublé de Gomis dès le début de match (4′ et 5′), Gomis appelé par Domenech en équipe de France en vue de la préparation pour l’Euro !

Lens en L2  

Lens jouera donc en Ligue 2 la saison prochaine. Les Lensois à la lutte avec le PSG et Toulouse ces dernières journées n’a pu décroché que le match nul sur son terrain (2-2 face à Bordeaux). Les Parisiens et le TFC se sauvent finalement après leurs victoires respectives à Sochaux (2-1) et face à Valenciennes (2-1).

Retrouvez ci-dessous le « résumé Canal et la joie de fin de match du match OL – AJA »