Category Archives: Sport Auto

Porto puissance 3 !

Le FC Porto remporte l’Europa Ligue

Trois titres européens en moins de 10 ans… Tout proche du triplé Europa Ligue, Championnat, Coupe du Portugal… Le FC Porto est cette année tout simplement hallucinant !

En attendant la coupe… et la Ligue des Champions !

Invaincu en Liga Sagres, cette saison, les Dragons ont remporté hier l’Europa Ligue sur le plus petit des écarts 1-0 face à Braga. Un but inscrit juste avant la mi-temps par l’intenable Falcao auteur pour le coup de son 17ème but en Europa Ligue cette saison.

Pour expliquer la réussite du FC Porto, il faut se porter sur le jeu offensif du club Portugais porter par le Brésilien Hulk et par le Colombien Falcao. Deux fines gachettes avec un chef d’orchestre au coeur du dispositif André Villas-Boas devenant du même coup à 33 ans, le plus jeune entraîneur à remporter une coupe d’Europe.

Le FC Porto est sur orbite, prochain objectif la coupe du Portugal le week-end prochain avant un retour en Ligue des Champions pour l’an prochain.

Article : Clément Meunier

GT Academy, d’un canapé à un baquet de pilote automobile…

GT Academy 2011

Thibault Lacombe et Bastien Bartsch décrochent leur billet pour la finale « Européenne » de Silverstone.

 Le week-end dernier se disputait au Castellet les finales France et Suisse de la GT Academy. Organisé par Nissan et Playstation, le principe est révolutionnaire.

En effet, les meilleurs pilotes « virtuel » du Jeu Gran Tourismo 5 ont la possibilité par ce grand concours de décrocher une place dans un baquet de pilote auto pour la prochaine saison du championnat européen GT4.

Une GT Académy qui a pris son envol en 2008 avec la victoire de l’Espagnol Esteban Ocon (qui disputera dans les prochaines semaines 24Heures du Mans). L’an passé, c’est un Français Jordan Tresson qui s’est imposé et dispute cette année déjà le fameux championnat européen GT4.

Thibault Lacombe et Bastien Bartsch décrochent leurs billets pour Silverstone

Sur un week-end, Nissan et Playstation ont donc rassemblé les 24 meilleurs pilotes du jeu Gran Tourismo pour une dernière explication. Une explication qui s’est déroulé en 4 temps :

-Une partie virtuelle (sur simulateur avec le jeu Gran Tourismo 5).
-Une partie réelle à bord de la 370Z  (avec une évaluation des comportements au volant jugée par des formateurs, des chronos…)
-Une partie physique, sous l’égide de Romain Barras, les concurrents se livrent à des épreuves de « pompes », de « gainage »…
-Une partie orale (comportement face aux journalistes).

A l’issue des ces épreuves, le Grand vainqueur du week-end est Thibault Lacombe qui a dominé l’ensemble des épreuves. Il sera accompagné à la finale « Europe » par Bastien Bartsch. Les deux hommes se rendront à Silverstone pour dérocher un baquet pour l’an prochain et poursuivre leur rêve…

 Nous avons pu suivre l’ensemble de ce week-end riche en émotions. A découvrir ce samedi 21 Mai à 18h30 dans l’Emission Direct Auto (Direct 8).

Article : Clément Meunier

Nogaro : La Racecar fait des ravages…

Racecar à Nogaro

Le championnat Racecar placé sous l’égide de la FIA depuis cette saison a pris son envol ce week-end à Nogaro

 Propulsé en 2009 par Jérôme Galpin. Le championnat Racecar a repris son envol ce week-end à Nogaro à l’occasion des traditionnelles coupes de Pâques.

Et il faut dire que si le championnat GT était l’évènement phare, les Racecar ont fait sensation avec leurs 450 chevaux et leur look à l’américaine tant apprécié. Car les Racecars c’est avant tout du show sur et en dehors de la piste avec la présence sur la grille au départ des Pom-pom Girls ou encore de footballeurs Américains ! US attitude, je vous l’ai bien dit !

Vers un duel Lasserre / Helary

Bref au delà de cet aspect, sur la piste, le championnat élite a vu Lucas Lasserre (champion sortant) prendre d’ores et déjà les commandes du championnat devant Eric Helary son grand rival pour la saison. 2 courses, 2 victoires, le Palois a fait un carton plein et veut à tout prix remporter le championnat pour avoir le droit de goûter de nouveau au bonheur d’une course Nascar (le champion étant invité en fin d’année à participer à l’une des manches US).

Dans la catégorie Open (amateur), le jeune Romain Fournillier a remporté la première course de la saison, Emmanuel Brigand remporte la seconde.

Prochaine étape en Espagne, les 28 et 29 prochains.

Article : Clément Meunier

F1 : Rendez-vous le 27 Mars en Australie

Grand Prix Bahrein

Le Grand Prix de Bahrein n’aura donc pas lieu cette saison, direction l’Australie pour l’ouverture de la saison

Il n’y aura finalement pas de Grand Prix à Bahrein cette saison, pour l’épreuve qui devait donner le coup d’envoi de la saison de Formule 1.
Les organisateurs n’ont pas voulu prendre de risque suite à la situation politique critique actuellement dans les pays Arabe.

Les écuries auront donc deux semaines de plus pour arriver totalement au point pour le Grand Prix d’Australie qui sera donc le point de départ de la saison 2011 de F1.

Article : Clément Meunier

Loeb – Ogier, le duel est lancé !

La DS3 WRC

C’est devant ses locaux de Versailles-Satory que Citroën Racing a présenté sa nouvelle DS3 WRC

Citroën a effectué la présentation officielle de ses programmes sports ce lundi à Versailles-Satory. L’occasion pour Olivier Quesnel, responsable de Citroën Racing de faire découvrir à la presse la nouvelle DS3 qui sera à l’honneur cette saison en WRC. L’occasion également pour les pilotes de l’écurie Sébastien Loeb et Sébastien Ogier de démontrer leurs ambitions.

A armes égales

Si forcément Loeb visera un huitième titre de champion du Monde, son coéquipier et rival Sébastien Ogier tentera de jouer les troubles-fêtes car cette année les deux champions bénéficieront de la même voiture ! Alors attention, le duel est lancé ! Premiers éléments de réponses dans deux semaines avec le premier rallye de la saison en Suède. Pour l’heure les pilotes Citroën sont déjà partis dans le grand Nord pour les derniers réglages.

A noter enfin qu’Olivier Quesnel a bien insister sur sa volonté de ramener le titre constructeur en fin d’année ! La DS3 semble en tout cas déjà très fiable et petite touche de coquetterie et d’innovations, la voiture aura le droit à 13 toits différents correspondants aux caractéristiques des… 13 rallyes !

Article : Clément Meunier

Bouffier s’offre le Monte-Carl’

Bryan Bouffier, vainqueur du Monte-Carlo 2011

Bryan Bouffier vient de remporter le Monte-Carlo 2011, sans aucun doute sa plus belle victoire

Le rallye Monte-Carlo vient de souffler ses 100 ans et forcément, le vainqueur était attendu. Alors qui de mieux que le champion de France en titre pour venir l’emporter, c’est ce qu’a réalisé Bryan Bouffier et c’est mérité !

L’année en IRC

Le Drômois après avoir régné il y a quelques mois tout près de là lors de la manche finale du championnat de France vient donc d’inscrire son nom au palmarès du mythique rallye et peut à présent se focaliser sur la suite du championnat IRC qu’il disputera toute la saison avec sa Peugeot 207. Cette victoire, c’est la victoire de l’abnégation pour un pilote peu habitué aux paillettes et autres « folies » du monde des padocks. Bryan Bouffier, c’est la sobriété, le calme et la patience… cachant particulièrement bien une « fougue » intérieure !

Bryan Bouffier pilote sobre et efficace

Après 4 titres de champions de Pologne, c’est donc par la petite porte qu’il a poursuivi son ascension avec Peugeot Sport. Aujourd’hui Olivier Quesnel ne doit pas regretter son choix de l’avoir engager comme pilote officiel ! Il faut également se rappeler que Bryan Bouffier avait tout de même été élu il y a quelques années « Espoir Echappement » par le célèbre magazine du même nom. C’est ainsi qu’il y a trois mois en toute discrétion et tout en sobriété il participait à l’élection de la sportive de l’année. C’est également à cette occasion que j’ai pu rencontrer ce garçon particulièrement sympathique et vraiment, c’est un grand plaisir que de le voir triompher sur les routes du Monte-Carlo ! Pourvu que ça dure !

Article : Clément Meunier

Revivez la saison des HKS Drag Series sur Motors TV

HKS Drag Series

Vous ne connaissez peut-être pas encore cette discipline assez récente et pourtant des voitures de série aux moteurs surgonflés, c’est ce qui vous attend avec les HKS Drag Series.

Spectacle Garanti !

Variante des Dragsters que l’on a l’habitude de connaitre, les HKS Drag Series sont des voitures moins puissantes puisqu’il s’agit de voitures japonaises (Mazda RX 7, Nissan Skyline, Honda Civic principalement…) mais avec des modifications au niveau du moteur et une carburation explosive associant Nitrométhane et Méthanol, le résultat est spectaculaire.

Comme pour les Dragsters, les courses se disputent en duel sur un 1/4 de Mile soit 400 Mètres, les manches du championnat se déroule essentiellement en Angleterre sur le célèbre site de Santa Pod.

La saison 2010 qui vient de s’achever a été passionante dans les 4 catégories (Front Wheel Drive, Street, Factory Mod et Pro), vous pouvez retrouvez actuellement les différentes manches du championnat que j’ai eu le plaisir de commenter sur Motors TV. A très vite, le spectacle est garanti !

Article : Clément Meunier

Bryan Bouffier champion de France de Rallye

Bryan Bouffier Bryan Bouffier est le nouveau champion de France de Rallye

Après des dernières journées assez chargées au niveau professionnel, je trouve enfin un petit moment pour vous signaler le titre de champion de France de rallye décroché le week-end dernier par Bryan Bouffier. Un titre qui fait plaisir pour Bryan que j’avais eu le plaisir de rencontrer lors de la « sportive » de l’année.

Robert de nouveau 2ème

Le pilote officiel Peugeot devient ainsi champion de France grâce à sa deuxième place décrochée lors du Rallye du Var sur sa Peugeot 207 Super 2000. Au général, il devance Cédric Robert (Peugeot 307 WRC) de trois petits points… Robert déjà second en 2002 et 2006.

Article : Clément Meunier

La Ford Focus RS 500 élue « sportive » de l’année

Ford Focus RS 500

La Ford Focus RS 500 vient d’être élue « sportive » de l’année

Election toujours très attendue, cette année, pour l’émission direct 8, j’ai eu la chance de pouvoir assister à l’éléction de la « sportive » de l’année. Le principe est simple, vous prenez les 10 voitures sportives qui ont marqué l’année et vous les confrontez sur trois jours…

Un périple organisé par le magazine « échappement » depuis 29 ans qui nous a mené de Paris, aux côteaux du Beaujolais en passant par le circuit de Bresse. Une multitude de paysages et surtout de terrains pour tester les « belles » dans des espaces différents. Trois jours à se faire plaisir et comparer, analyser ces 10 sportives dans des paysages tout simplement somptueux : le mélange fut savoureux et délicieux…

La Ford Focus RS 500… Evidemment…

Le point d’orgue se déroula pour la fin du périple, les « chronos » réalisés par le pilote Bryan Bouffier donnaient une dernière indication pour les dernières hésitations… Au final, si l’Audi RS 5 décrochait le meilleur chrono en avalant les 3kms de circuit en 1’40 »78 bien aidé par ses 450 chevaux, c’est bien le charme et les prouesses de la Ford Focus RS 500 qui l’emporta.
Il faut noter que les votants ont vibré pour la facilité de la belle à basculer ses 350 chevaux sur l’avant, une vraie prouesse ! Douée d’un charme fou, capable d’accélérations ravageuses et soutenue par une conduite ferme et rigide, la Ford RS500 est donc la grande gagnante de l’éléction 2010.

Derrière la Ford, la Mégane RS qui l’avait emporté en 2007 et 2008 dans une ancienne version, prend une belle deuxième place. Le podium est complété par l’Audi RS5 et la Porsche Boxter Spyder toutes deux troisièmes.

Une expérience très sympathique en tout cas pour un reportage diffusé le 27 Novembre 2010 sur Direct 8 lors de l’émission Direct Auto.

Article : Clément Meunier

2000 – 2009, une décennie d’exploits sportifs

Laure Manaudou

Laure Manaudou comme un symbole de cette décennie sportive qui s’achève… 2004 son titre olympique puis une fin de parcours plus difficile avant sa retraite en 2009. Laure a permis durant ce laps de temps à toute la natation française de reprendre un nouveau souffle…

2000 – 2009, une page se tourne, après une décennie d’exploits sportifs, de déceptions, de joies, de larmes, de records, de victoires… Une première volée de résultats pour un nouveau siècle de sport dont je me remémore les moments qui m’ont marqué !

Le foot… toujours le foot…

A la sortie des années 90, le sport français chavirait de toute part avec la victoires des Bleus au Mondial 98 à la « Maison ». Le football français était à son apogée !
Dès le début  des années, 2000, le foot reste le sport numéro 1 pour les français, celui derrière  lequel la France peut s’emballer et la ferveur populaire ne va pas baisser bien au contraire… L’Euro 2000 disputé en Belgique et aux Pays-Bas voit la France de nouveau l’emporter au bout de la nuit grâce à un « but en or » signé David Trezeguet, la France réalise un superbe doublé Mondial/Euro en battant donc l’Italie en Finale (2 à 1, Wiltord avait égalisé en toute fin de recontre).

Mais la suite sera moins glorieuse pour l’équipe de France, le Mondial 2002 en Corée du Sud est un fiasco la France ne passe pas un tour… Finalement le Mondial 2006 sonne la révolte avec une inattendue place de finaliste avec un Domenech déjà hué et… toujours en place.

Cette finale reste un sentiment bizarre, bien sûre la France était en Finale et ne perdra qu’aux tirs aux buts face à l’Italie (échec de Trezeguet) mais c’est un sentiment amer qui me reste en travers de la gorge comme cette fin de carrière gâchée de Zidane expulsé après son fameux « coup de boule » sur Materazzi… Deux joueurs qui ont marqué de leur empreinte toute une rencontre Materazzi égalisant après une ouverture du score de « Zizou » sur penalty (Panenka).

L’Equipe de France cherche depuis un nouveau souffle, l’Euro 2008 a été bref , la qualification pour la coupe du Monde 2010 plus que difficile avec cette « main » de Thierry Henry  permettant à la France de se qualifier in-extremis face à l’Irlande (1-0 à l’aller puis 1-1 au Stade de France)… La France est d’ores et déjà attendue en Afrique du Sud.

Laure Manaudou figure de ce début des années 2000

Pour ma part aucun doute, celle qui marqua de son empreinte ce début de XXIème siècle n’est autre que Laure Manaudou, la nageuse d’Ambérieu. Laure Manaudou, cette « gamine » attachante que les JO 2004 à Athènes ont propulsé sur le devant de la scène mondiale… La natation française était moribonde endormie depuis des décennies, Manaudou a redonné un souffle nouveau à tous les bassins de l’hexagone et permis aux spectateurs de s’enthousiasmer aux rythmes de cette jeune « sirène des bassin » alors âgée de 17 ans.

Avec son mentor Philippe Lucas aux « marcels » flashis et tatouages nombreux, le duo faisaient des étincelles mais voilà… les histoires d’amours finissent mal en général et pour Lucas qui avait amené Laure au sommet, le clash était imminent, le temps de gagner trois nouveaux titres mondiaux en 2005 puis en 2007 et l’histoire était close… Laure Manaudou rongée par une exposition auquelle elle n’était pas préparée s’égarait et malgré elle, était baladée d’un entraîneur à l’autre avec pour finir un véritable fiasco lors des JO de 2008… La fin du rêve qui prendra définitivement fin à l’automne dernier avec la retraite de la prodige.

Aujourd’hui si Laure Manaudou coule des jours paisibles aux côtés de Fred Bousquet, elle aura pendant cette décennie fait prendre conscience que les français pouvaient gagner en natation à l’image d’Alain Bernard (champion Olympique su 100M à Pékin ! ), Amaury Leveaux ou encore Coralie Balmy… Un souffle nouveau a été insufflé… Merci Laure !

Hand, Loeb, Absalon, les français cartonnent !

Entre 2000 et 2009, d’autres se sont mis en évidence et j’ai aimé les équipes de France de Hand, qu’il s’agisse des hommes ou des femmes. Les « Barjots » tout d’abord champions du monde en 95 et qui renouvellent ça à Bercy en 2001 pour la dernière de Daniel Constantini après une finale surchauffée face à la Suède ! Que c’était beau… Mais la suite n’est pas mal non plus et c’est en cela que la France du Hand est forte,… très forte !

La succession des Barjots n’étaient pas faciles et Claude Onesta, successeur de Constantini va parfaitement réaliser la chose, une nouvelle génération arrive avec Thierry Omeyer dans les buts ou un certain Nikola Karabatic.. Les « costauds » seront champions d’Europe en 2006 puis les « Experts » champions Olympique en 2008 (lors de l’ultime épreuve) puis champions du Monde en 2009 pour un superbe doublé ! Chapeau !

Hand français

Les filles de leur côté avaient tout à prouver avec une équipe à l’abandon depuis bien des années, sous l’impulsion d’Olivier Krumbholz qui a repris l’équipe en 98;  les filles du hand décrocheront le titre mondial en 2003 lors d’une finale épique. Menée de 7 buts à 7 minutes de la fin, Véronique Pecqueux-Rolland et les siennes décrochent la prolongation avant de l’emporter… Magique !
Après le départ de Sandrine Mariot, de Valérie Nicolas ou encore de Nodjialem Myaro, l’équipe se reconstruit et est à l’heure actuelle en pleine phase de progression avec l’arrivée de Camille Ayglon ou encore d’Amandine Leynaud (dans les buts), cette dernière équipe de France vient de décrocher l’argent aux Mondiaux en Chine… C’est encourageant et porteur d’espoir pour la prochaine décennie !

Un autre sportif a avoir marqué le sport français, c’est bien évidemment Sébastien Loeb avec six titres de champion du Monde WRC (rallye) série en cours depuis 2004 ! Loeb est juste un « Monstre », un pilote ultra-doué avec un coup de volant hors du commun. Même s’il s’est révélé sur le tard, Loeb (35 ans) a aujourd’hui envie de croquer dans les sports autos à fond, endurance et même F1, les circuits sont ouverts à Loeb qui voudra défier de nouveau l’asphalte en ce début d’année 2010.

Enfin je me dois de parler de Julien Absalon ! Absalon, un vrai métronome avec ses deux titres olympiques décrochés en 2004 puis en 2008. Associez à cela quatre titres de champion du Monde de VTT (Cross-country), le parcours est fantastique. Une nouvelle fois vainqueur de la coupe du Monde l’an passé, Absalon ne s’arrête plus de gagner, pourvu que ça dure !

Schumacher / Federer au dessus du lot !

Outre les français, impossible de ne pas parler de Michael Schumacher et de Roger Federer… Le premier, le « Baron Rouge » a écœuré la concurrence en dominant la Formule 1 dans les premières années de la décennie avec insolence. « Schumi » rafle 5 titres de suite de 2000 à 2004 avec la Scuderia Ferrari. Après ses deux titres décrochés avec Benetton (94 et 95), Michael Schumacher est devenu une légende du sport auto et remettra ça dès la rentrée, après avoir pris sa retraite, l’Allemand vient de s’engager avec Mercedes… L’histoire continue…

Roger Federer a également éclaboussé de sa classe cette décennie  en terminant 5 fois numéro 1 mondial depuis 2004 (seul Nadal l’a devancé en 2008). Le Suisse a remporté 15 titres du Grand Chelem dont 6 Wimbledon, 5 US Open et un primordial Roland-Garros en 2009 le seul tournoi qui lui manquait vraiment pour compléter sa panoplie de podium. Federer est immense !

Plus controversé mais pas moins charismatique, il ne faut surtout pas oublier Lance Armstrong, 7 fois vainqueur du Tour entre 99 et 2005 et de retour en 2009 pour décrocher la 3ème place sur le podium à Paris. Malgré les soupçons de dopage, Armstrong est au top et a réussi a décrocher un palmarès unique sur la Grande Boucle.

Sport US : Le Show Kobe Bryant et… un cetain Tony P. !

Fan des Sports US, j’ai également une petite pensée pour Kobe Bryant et les Lakers qui m’ont vraiment fait vibrer durant ces dix années avec 4 titres à la clé dont le dernier en 2009, toujours sous l’égide de Phil Jackson un coach magique. Le duo Bryant / O’Neal a marqué le début des années 2000 sur les parquets NBA avant que « Kobe » ne porte les Lakers a bout de bras. En 2006, j’ai eu la chance d’aller au Staples Center… Cela reste un moment unique, magique, la NBA, c’est un show et à L.A. la ferveur est palpable.

Mais les Lakers n’ont pas été les seuls à se distinguer, les Spurs de San Antonio ont décroché 3 titres (2003, 05 et 07) avec comme meneur un certain Tony Paker, le Français a été énorme depuis son arrivée outre-Atlantique. Alors que le Basket français était moribond, le rêve américain n’est aujourd’hui plus une futilité et outre Parker, Ronny Turiaf (finaliste avec les Lakers), Michael Pietrus (finaliste avec le Magic d’Orlando en 09) ou encore Boris Diaw ont brillé ces dernières années… L’espoir est permis pour les prochaines années.

Enfin un petit mot de NFL, la championnat de « Football » made in US, je me rappellerai forcément de la victoire des Giants de New York, le délire dans les bars New Yorkais pour un titre couronnant leur saison 2007. Une victoire arrachée avec un dernier « touch down » sur une passe d’Eli Manning dans les 30 dernières secondes face aux Patriots ultra-favori, qui ne comptaient aucune défaite avant ce fameux Super Bowl… Un titre que tout New York attendait depuis 1990.

 Une décennie de sport, c’est beaucoup d’émotions, beaucoup de passion, de la ferveur, des images gravées à jamais, des grands champions…  Le sport, c’est fort, très fort, C’est pour cela que l’on aime tant toutes ces émotions. Une décennie se finit, une autre a déjà repris… A très vite !

Article : Clément Meunier

Petit + : Le 22 Janvier 2006, Kobe Bryant réalise l’incroyable exploit d’inscrire 81 pts lors de la victoire des Lakers face à Toronto (122 à 104), je vous propose de revivre l’ensemble des points inscrit par « Kobe » lors d’une soirée de folie en 3 minutes…