photo(2)

Dynamo : Du vélo pour votre bien-être en plein coeur de Paris !

Lucile Woodward ! Coach renommée.

Lucile Woodward ! Coach renommée.

Vous êtes déjà tous montés sur un vélo que ce soit en Campagne, peut-être plus récemment sur un « Vélib » à Paris ou pour les plus téméraires en peloton lors d’une course…

Le vélo, sport universel par excellence est également depuis quelques années un outil « fort » des salles de sport qui se sont installées dans les villes avec de nombreux cours de RPM dispensés ici ou là.

Issu du « Soul Cycle » New Yorkais…

Fort de ce succès du « vélo en salle », le concept du « Soul Cycle » est arrivé à New York et aux Etats-Unis pour faire des ravages ces derniers mois… L’idée : Des coaches avec leur propre playList du moment, des variations, des jeux de lumières et vous sur un vélo à ne penser qu’à vous concentrer sur vous-même et sur votre vélo. C’est cette petite révolution qui a débarqué en début de semaine à Paris avec la salle « Dynamo »  situé rue Gramont dans le 2ème arrondissement (Métro Opéra/Pyramides/4 Septembre).

Débutants comme experts, tous les participants sont embarqués dans le même peloton dirigé par le ou la coach de renom dont la responsable Lucile Woodward, véritable pro en la matière qui a réuni une équipe de choc !

A bloc ;)

Se recentrer avec soi-même dans l’effort

Ensuite, l’idée est de se lâcher sur son vélo durant 45′ dans des atmosphère lumineuse et musicales à la fois entrainantes et intimistes pour un maximum d’effort dans le but de « sécher » ! Vous travaillerez à la fois le bas du corps mais également le haut… Abdos, triceps, épaules, dos. Un vrai régal pour les amoureux de l’effort.

Au bout d’1/4 d’heure d’effort, votre corps et votre esprit ne font plus qu’un avec la machine. Ensuite, vous sentez que vous travaillez mais avec plaisir.. Ah oui j’oubliais, le premier cours est gratuit et ensuite vous pourrez revenir sans obligation d’abonnement. A votre rythme… !

Alors bon ride à tous… ! Je vous souhaite de prendre autant de plaisir que j’en ai pris 😉 !

Article : Clément Meunier

Partenariat Go Sport / PSG

PSG et Go Sport : Un partenariat solide !

Un nouvel espace PSG au Go Sport La Défense.

Un nouvel espace PSG au Go Sport La Défense.

Hier soir s’est tenu l’inauguration du nouveau « corner » dédié au PSG au Go Sport de la Défense. Un espace dédié au club de la Capitale qui marque un peu plus le partenariat entre l’équipementier et le club de foot qui vient de se qualifier pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions.

En présence de Jean-Claude Blanc (Directeur Général du PSG), André Ségura (Directeur Général du Groupe Go Sport) a réaffirmé sa volonté d’inscrire son entreprise avec la « marque » PSG. Après le GO Sport de la Défense, d’autres magasins GO  Sport de Paris et de son bassin devraient voir apparaitre dans les prochains mois ces mêmes espaces. André Segura rappelait que « Le PSG était le club de la capitale et que GO Sport réalisant 40% de son chiffre d’affaire sur le bassin Parisien, il était logique que ses boutiques s’associent au club ».

La Défense avant d’autres implantations…

 

André Segura éspère également vendre des maillots et autres figurines au nom du PSG en Province comme à Lyon ou Marseille mais ça… C’est une autre affaire !

Une chose est certaine le PSG et GO Sport n’ont pas fini de réaliser des actions communes.

Article : Clément Meunier

Cilic, vainqueur US Open 2014

Cilic et demain ?

Marin Cilic

Marin Cilic

Cilic / Nishikori en finale ca vaut son pesant ! Le genre de finale du Grand Chelem totalement imprévue surtout lorsque vous avez dans le tableau Djokovic, Federer ou encore Murray…

Mais, il faut que reconnaitre qu’en 2014, le tennis mondial a connu un souffle nouveau… Bon certes Nadal a remporté (comme d’habitude) Roland-Garros et  Novak Djokovic Wimbledon, mais cette année 2014 a surtout marqué le retour de surprises avec les victoires de Wawrinka à l’Open d’Australie et donc de Cilic à New York…

Des joueurs décomplexés…

Un temps nouveau, et demain ? Alors certes, cela fait de nombreuses années que l’on entend « Roger Federer est à présent trop âgé, fini pour lui les finales… » et pourtant, le Suisse était encore en 1/2 à l’US Open et nul doute qu’il continue d’être le magicien que l’on a connu… Murray est en reconstruction avec Amélie Mauresmo et Djokovic a surtout connu un jour « sans » face à Nishikori en 1/2. Ces joueurs devraient être de retour toujours aussi fort sur le circuit en 2015 avec l’envie de dévorer de nouveaux Grands Chelems !

Mais ce qui est surtout intéressant de remarquer, c’est la libération des joueurs du TOP 20. Aujourd’hui, derrière le Big 4, se dresse des joueurs comme Nishikori (vainqueur en Masters 1000), Cilic, Raonic, Wawrinka, Ferrer et les français Simon, Monfils, Tsonga désormais convaincus qu’ils peuvent eux-aussi remporter les tournois majeurs. Une bonne nouvelle surtout psychologique qui devrait permettre la saison prochaine de voir de nouvelles surprises et de donner de bonnes raisons à tous ces joueurs de s’entrainer dur cet hiver…

Place désormais aux tournois de fin de saison et la Coupe Davis avant le retour des Grands Chelems dans… 4 mois en Australie !

Article : Clément Meunier

Tony Parker

Tony Parker, plus que jamais dans l’histoire !

5ème titre NBA pour les Spurs, le 4ème pour Tony Parker

C’est tout simplement, le basketteur Européen le plus titré en NBA ! Dans la nuit de Dimanche à lundi, Tony Parker remporte son 4ème sacre dans ce qui se fait de mieux en terme de basket mondial. Une véritable consécration pour un français, inimaginable encore il y a 12 ans…

Un champion hors-norme !

Mais depuis, Parker a fait évolué les mentalités. Arrivé aux Spurs en 2001, en provenance du Paris-Racing, le jeune meneur décroche dès 2003 son premier titre… Le début d’une belle épopée au-côté de Tim Duncan et Manu Ginobili. Vainqueur ensuite en 2005 puis 2007, ils remportent tous les 3 leur quatrième titre cette saison. Avouez, l’histoire est belle !

Parker / Diaw, la belle histoire

Belle histoire également de voir Boris Diaw lui aussi couronné. Né en 1982, comme Tony Parker, les deux garçons se fréquentent à l’Insep, deviennent champions d’Europe Juniors en 2000, décrochent l’Euro en 2013 et sont donc ensemble champions NBA (une première pour Diaw).

Je crois qu’en France, à l’heure du Mondial, on ne se rend pas compte de la beauté de la chose… Tony Parker n’est pas l’égal de Zizou et pourtant ce qu’il vient d’accomplir est immense, inimaginable, « Amazing » comme disent les Américains ! Enchainer près de 3 matches par semaine depuis 12 ans, être au top à chaque fois et gagner, il faut un sacré caractère !

Je tenais juste à dire que l’on ne devrait pas revoir un tel champion français à ce niveau d’ici longtemps, très longtemps alors pour l’heure profitons et saluons l’exploit d’un grand, très grand champion !

Article : Clément Meunier

Matthias Dandois, toujours aussi à l'aise...

« Until Tomorrow » une ode à l’évasion

"Until Tomorrow" Couchriding

« Until Tomorrow » Couchriding

Prenez 5 des meilleurs riders français : Matthias Dandois (BMX), Maxime Charveron (BMX), Samuel Partaix (Skateboard), Rémy Taveira (Skateboard) sans oublier la pétillante Anne-Flore Marxer (Snowboard) emmenez-les en Californie dénicher des spots insolites… Voilà le cocktail parfait d' »Until Tomorrow » réalisé par Thibaut Dumoulin et Thibaut Grevet et dont l’avant-première avait lieu hier soir au MK2 Bibilothèque.

Le « Couchriding » phénomène de société

Une véritable aventure sportive mais surtout humaine que raconte à merveille ce film/documentaire sponsorisé par Sosh partenaire de plus en plus d’évènements « Lifestyle » particulièrement lorsqu’il s’agit de glisse.

La singularité de cette aventure résite avant tout dans le concept de « Couchriding ». Né en 2004, cette pratique sert d’échanges entre les cultures et les gens. Fort de ce concept, les internautes pouvaient durant le voyage (de 2 mois) des riders échanger avec eux sur leurs envies, les bons spots, leur permettre de réaliser des défis… Marquant un peu plus l’esprit du moment lié à la génération connecté.

Des spots à découvrir

Mais bien plus qu’une connexion utile pour trouver les bons spots, les riders nous font voyager de San Francisco, ville départ à Los Angeles, ville d’arrivée avec un bonheur que l’on ressent. Le plaisir de les voir déambuler à Phoenix, la vallée de la mort ou San Diego est bien réel et marque des valeurs de communion avec la nature souvent oublié…
On retrouve également un tube d’exception le fameux « Glory Holl » perdu au milieu des forêts de cèdres du comté de Napa, vraiment extra !

J’ai apprécié enfin, au-delà du talent des 5 riders (toujours aussi esthétique) retrouvé des valeurs de partage entre eux, de communion et tous les moments de partage avec les locaux…

Une véritable évasion avec des paysages de rêves tout au long du documentaire. « Until Tomorrow » fait vraiment du bien dans une époque où la nature et les autres sont souvent oubliés…

Article : Clément Meunier

Toulon face à son destin !

Le RC Toulon est à 160 minutes d’un formidable exploit. En jeu : Le doublé Coupe d’Europe / Top 14, il s’agirait alors d’une prouesse colossale !

 Pour la troisième fois d’affilée, Toulon a la possibilité de remporter les deux compétitions où le club est engagé. Jamais il n’y est parvenu.

Au printemps 2012, le club Varois est battu lors de la finale du Challenge Européen par Biarritz (21-18)… L’an dernier, après avoir remporté la HCup face à Clermont (16-15), c’est Castres qui surprend le RCT en finale du Championnat de France (19-14).

Le doublé Toulousain de 1996… Une autre époque !

L’adage dit bien « Jamais 2 sans 3 » mais Mourad Boudjellal et ses troupes n’en ont que faire, bien décidé à défrayer la chronique et rentrer un peu plus dans l’histoire du sport français.

Car le challenge est de taille, Toulouse est le seul club français à y être parvenu en 1996, une toute autre époque… Il s’agissait alors de la première édition de la H Cup et les clubs anglais n’étaient pas présents.

Une finale qui verra ce samedi, les Toulonnais affrontés les Anglais de Saracens au Millenium Stadium de Cardiff. Après des années difficiles, le club de la banlieue Nord-Ouest de Londres (où les Français Ibanez, Califano, Castaignède et Sella ont fait escale en leur temps) a retrouvé de sa superbe bien décidé à remporter un premier sacre au niveau Européen.

Première étape : Conserver le titre Européen…

 Une première étape d’un « doublé possible » qui n’aura rien d’une promenade de santé… Les statistiques le prouvent : Jamais un club français n’est parvenu à conserver son titre sur la scène européenne. Par 4 fois, Toulouse a échoué (1997, 2004, 2006 et 2011), Brive a également loupé le coche en 1998.  En cas de victoire, il sera alors temps de penser au 31 Mai et à la finale de Top 14 face à Castres pour la revanche de l’an passé.

Les hommes du président Mourad Boudjellal et de Bernard Laporte connaissent la difficulté de la tâche qui les attend. Malgré l’effectif pléthorique Toulonnais, l’accumulation des matches a usé des organismes fatigués… Peu importe, à l’image de l’une des dernières recrues Bryan Habana, les joueurs souhaitent écrire l’histoire, leur histoire, leur manière à eux d’offrir le 31 Mai au soir une belle retraite à « Sir » Jonny Wilkinson…

Auteur : Clément Meunier

Roland-Garros : Plus ouvert que jamais !

 

Après des années de domination, Rafaël Nadal (toujours Numéro 1 à l’ATP) ne semble plus faire peur à ses adversaires. Djokovic, Wawrinka ou Nishikori pourraient bien en profiter…

 Il a fait de Roland-Garros, son « antre », Nadal, n’y a perdu qu’une fois en 2009 face à Robin Soderling. Car depuis ses débuts Porte d’Auteuil (en 2005), l’Espagnol n’a laissé que quelques jeux, quelques sets à ses adversaires comme on laisserait une miette de pain à un pigeon affamé…

 Pourtant, si la domination de l’Espagnol est jusque-là implacable, cela pourrait cette année changer… Rafaël Nadal n’arrive pas avec la même confiance à Paris que lors des années précédentes où il remportait en guise de mise en bouche tous les tournois sur terre disputés au Printemps. Cette année, il n’a remporté « que » le Tournoi de Madrid suite à la blessure de Kei Nishikori qui menait alors 6-2, 4-2 avant d’être contraint à l’abandon..

De nombreux outisders…

 Les prétendants sont aujourd’hui nombreux, à vouloir faire descendre le « petit prince » de son nuage. A commencer par Kei Nishikori, le Japonais (si il est remis de sa blessure au dos) pourrait bien être le premier Japonais à inscrire son nom au palmarès du Tournoi. Vainqueur à Barcelone, finaliste malheureux à Madrid, il est attendu par tout un peuple.

Attention également aux « compères » suisses qui se sont affrontés en finale de Monte-Carlo. Victorieux sur le rocher, Stanislas Wawrinka est la bonne surprise de la saison, vainqueur également de l’Open d’Australie, il vient toutefois de se rater à Rome et Madrid. Quand à Roger Federer, il reste une valeur sûre, le « Maitre », 4ème à l’ATP est capable de tous les exploits.

Mais la vraie menace pour Nadal se nomme Djokovic. Le Serbe invaincu cette saison face à l’Espagnol vient de nouveau de le battre en finale de Rome et semble prêt  pour s’imposer cette année.

 Enfin, côté français, il faut bien dire que Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet en méformes n’ont pas rassuré les derniers mois. Gaël Monfils est lui toujours aussi imprévisible (capable du meilleur comme du pire…)

Chez ses dames, il sera bien difficile de battre Serena Williams « programmée » pour conserver son titre…

Auteur : Clément Meunier

La diagonale 2013 pour François D’Haene… Jornet loin derrière.

François D’Haene vainqueur de la Diagonale des Fous 2013

Après la victoire l’an passé « facile » de l’Espagnol « superstar » des Ultra-Trails Kilian Jornet, tout le monde se demandait bien comment la 21ème édition de la Diagonale des Fous pourrait lui échapper…

Jornet, blessé au genou

C’est vite oublier que les épreuves d’Ultra-Trails ne sont pas des sciences exactes.. Blessé à mi-parours au genou gauche, Jornet diminué a baissé de rythme sans abandonner (c’est à signaler le côté gentleman de l’homme). Du coup, ces adversaires en ont profité à commencer par le Français et co-équipier chez Salomon de Jornet, François D’Haene. D’Haene viticulteur à la vie est parti seul pour un long raid solitaire pour remporter la plus belle course de sa carrière après l’UTMB 2012 en 22h58′.12.

Derrière, coup de chapeau au local Freddy Thevenin 2ème qui a passé dans le dernier secteur Pascal Blanc finalement 3ème.

Du côté des dames, au dernier pointage avant l’arrivée Nathalie Mauclair était tout près de s’imposer. Emelie Foster (la compagne de Kilian Jornet) accompagné de l’Espagnol était 2ème.

Article : Clément Meunier

 

Mondiaux d’Athlé Handisport – Le sport à l’état brut !

Marie-Amélie Le Fur sera alignée sur 100, 200 et à la Longueur… Un énorme plaisir de l’avoir rencontrer l’an passé à Londres.

Voilà un an encore, je ne faisais pas forcément attention aux performances des athlètes dit « handisport » et puis, j’ai eu la chance et le plaisir d’être présent lors des derniers Jeux Paralympiques de Londres pour commenter les épreuves avec France Télévisions.

15 jours de bonheur énorme à vivre avec des champions d’exception. Vraiment, j’ai été emballé, émerveillé par la ténacité, la volonté et l’abnégation de ces athlètes au courage immense. Au-delà d’un « handicap » que l’on oublie très vite, ces champions ont la « rage » dans leurs yeux. On retrouve chez eux la volonté de se dépasser comme personne comme pour montrer leur bonheur d’être là, de courir, de sauter de gagner….

Marie-Amélie, Arnaud, Jean-Baptiste… Des champions qui méritent à être connu !

Dans un stade olympique de Londres complet chaque soir avec des retransmissions tout au long de la journée, les anglais ont compris la portée de l’exploit de chacun de ces athlètes. Aujourd’hui la France accueille les Mondiaux d’Athlé à Lyon. France Télévisions est présent (sur France 4) avec Patrick Montel aux commentaires, Patrick qui s’est toujours attaché à montrer la beauté des exploits de ces champions au sein d’un stade d’athlé qu’ils soient valides ou non (car cela n’a pas d’importance).

Je vous incite à regarder, à admirer et à saluer les exploits de tous ces champions ! J’espère toujours que les médias en général parleront (comme c’est le cas en Angleterre) de Marie-Amélie Le Fur, Arnaud Assoumani et autre Jean-Baptiste Alaize… Des  champions authentique, des champions qui ne trichent pas, des champions qui méritent un énorme respect !

Clément Meunier 

Qui peut arrêter Nadal et S. Williams ?

Ils sont les deux grands favoris de Roland-Garros édition 2013 qui s’ouvrira ce dimanche Porte d’Auteuil.

Rafaël Nadal a beau avoir été absent des terrains 8 mois depuis sa victoire l’an passé face à Novak Djokovic, l’Espagnol n’en reste pas moins le grand favori. Cette année, il vient de remporter successivement Barcelone, Madrid et Rome pour montrer qu’il était toujours bien le petit prince de la terre, celui qu’il n’a jamais cessé d’être…

Seul finalement sa position au classement ne l’aura finalement pas épargné de trouver sur sa route Novak Djokovic dès les 1/2 finales (si la logique du classement) est respecté. Des retrouvailles déjà attendu par le monde du tennis. Autre point important, la météo, avec des conditions fraiches et humides, Nadal n’est pas forcément enthousiaste mais on le sait, le Majorquin s’adapte toujours à toutes les situations !

Serena « programmée » pour gagner !

Chez ses dames, vraiment, il est bien difficile de trouver une joueuse capable de déstabiliser Serena Williams qui rafle à peu près tout actuellement sur son passage… L’an passé, l’américaine était tombée d’entrée face à Virginie Razzano. Nul doute, que la cadette des soeurs Williams sera cette année attentive dès le début du tournoi.

La confiance retrouvée avec une place de Numéro 1 Mondiale qu’elle a repris, Serena Williams est « programmée » pour le titre…

Article : Clément Meunier